Jeudi 06 octobre 2022

Économie

« Le nouveau gouvernement doit montrer qu’il est à la hauteur »

20/09/2022 9
« Le nouveau gouvernement doit montrer qu’il est à la hauteur »
Gabriel Rufyiri : « Les citoyens ont un devoir de rappeler les valeurs inaliénables à celui qui a une mission de servir le peuple. »

Lors d’une conférence de presse, animée ce 19 septembre, Gabriel Rufyiri, président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome) demande au nouveau gouvernement de mettre en avant la transparence et la bonne gouvernance pour que le Burundi soit développé.

« Il faut respecter ce qui est, cela veut dire le respect de la Constitution et d’autres lois qui en découle ». Selon le président de l’Olucome, il doit y avoir des stratégies de lutte contre la corruption et la malversation économique dans la gestion équitable de la chose publique. Il indique que l’article 95 de la Constitution stipule que tous les membres du gouvernement et ceux du bureau du parlement doivent déclarer leurs patrimoines et biens endéans 15 jours qui suivent leurs prestations de serment.

« La loi est claire ; il faut qu’elle soit respectée. Si ces dispositions ne sont pas respectées, ça serait très difficile de croire à leurs discours. Nous sommes en train de compter ces jours sur les doigts », insiste le président de l’Olucome. Et d’ajouter que pour éviter le blanchissement de l’argent, les épouses et les enfants mineurs des dirigeants doivent aussi déclarer leurs patrimoines et biens.

« Le pays qui n’a pas de la bonne gouvernance, n’a pas de respect dans le concert des nations. Les filles et les fils du pays deviennent des pauvres à cause de la mauvaise gouvernance », a souligné Gabriel Rufyiri.

Il rappelle aussi le décret-loi numéro 1/03 du 31 janvier 1989 en son article 12 qui fixe le régime des incompatibilités. L’article stipule que les mandataires publics ne doivent pas exercer du commerce.

« Ça serait très difficile de voir des dirigeants qui s’occupent du commerce. Ils ne mettent pas en avant les activités d’intérêt public. Si un ministre a 20 camions en direction de la Tanzanie, il n’a pas du temps de réfléchir sur les projets du pays. Il pense à ses marchandises », souligne le président de l’Olucome.

L’Olucome exhorte le gouvernement de déclarer leurs biens et patrimoines pour le respect de la loi. Il suggère à l’Etat de faire des réformes profondes capable de faire guérir le Burundi de la pauvreté.

Il demande aussi la collaboration des experts nationaux et internationaux en matière de la bonne gouvernance et la lutte contre la malversation qui sont aptes de faire avancer le développement du pays.

Forum des lecteurs d'Iwacu

9 réactions
  1. Kananirabagabo

    Gervais la loi dit ceci:
    « L’article 95 de la Constitution stipule que tous les membres du gouvernement et ceux du bureau du parlement doivent déclarer leurs patrimoines et biens endéans 15 jours qui suivent leurs prestations de serment. »
    Il rappelle aussi le décret-loi numéro 1/03 du 31 janvier 1989 en son article 12 qui fixe le régime des incompatibilités. L’article stipule que les mandataires publics ne doivent pas exercer du commerce.

    • LuPourVous

      Cette citation de la constitution est incorrecte.
      Il est écrit:
      « Lors de leur entrée en fonction et à la fin de celle-ci, le Président de la République, le Vice-Président de la République, le Premier Ministre et les membres du Gouvernement sont tenus de faire sur leur honneur une déclaration écrite de leurs biens et patrimoine adressée à la Cour Suprême. »

      source: https://www.presidence.gov.bi/2018/07/03/6271/

      Notez que les bureaux des institutions législatives ne sont pas concernés

  2. Stan Siyomana

    Jewe mbona ingorane igihugu cacu kijamwo/kirimwo aruko INDONGOZI KUNZEGO ZITANDUKANYE ZIDATANGA AKAROLERO KU MWENEGIHUGU MU KUBAHIRIZA AMATEGEKO.
    Dufashe nk’akarolero kubiraba urwaruka rwacu mu Burundi, jewe simbona ko bizokoroha kwigisha urwaruka ivyo gukunda igihugu/patriotisme kandi urwo rwaruka ruba rwirigwa gumva INGENE INDONGOZI ZIHARI ZITARIKO ZIRAKORERA NEZA IGIHUGU KUGIRA NGO DUSHIKE KW’ITERAMBERA RYA BOSE KANDI RIRAMA.
    Jewe kweli birambabaza kandi kumva nk’umuntu bahaye amabanga yo kurongora abandi mu ntara canke ikomini yavukiyemwo, hanyuma agakora nabi igikorwa yashinzwe.
    KANDI KERA TWIDODOMBA (harimwo n’izo ndongozi z’ubu?) NGO BATUZANIRA INDONGOZI ATARI IMVUKIRA Z’AHO.

  3. Rurihose

    Y a t il quelqu un qui puisse nous expliquer en une seule phrase pourquoi le pouvoir DD ou systeme refuse d’appliquer l article 95 de la constitution?
    Les porte paroles devraient nous éclairer.
    Il serait plus simple de rayer l’article de notre constitution.
    Cela se fait par référendum.

    • Gervais

      Que dit, cet l’article 95 de la constitution?

      • Stan Siyomana

        @Gervais
        Moi j’ai pu trouver le texte de la constitution sur le website de la présidence de la république (www.presidence.gov.bi) sous la rubrique Documentation/Textes de référence
        http://www.presidence.gov.bi/wp-content/uploads/2018/07/constitution-promulguee-le-7-juin-2018.pdf

      • LuPourVous

        tres bonne question!
        Il est écrit:
        « Lors de leur entrée en fonction et à la fin de celle-ci, le Président de la République, le Vice-Président de la République, le Premier Ministre et les membres du Gouvernement sont tenus de faire sur leur honneur une déclaration écrite de leurs biens et patrimoine adressée à la Cour Suprême. »

        source: https://www.presidence.gov.bi/2018/07/03/6271/

        Notez que les bureaux des institutions législatives ne sont pas concernés

    • Kaziri

      Il n’y a pas longtemps un commentateur sur ce site en a donné une explication très claire: la nécessité de s’équiper pour les bihangange qui entrent en fonction. Et une fois que cela commence, ça ne s’arrête plus.

  4. Shavu

    Je pense qu’il y a quelque chosee de grave, je dirais même de criminel de la part y akarwi Kari hejuru kadutwara depuis 2005.
    En une seule phrase, dites moi pourquoi on n’applique pas l’article 95 de la constitutionution?
    Baragira referendum bayifute ko batayikeneye.
    Je sais que les porte paroles lisent nos commentaires.
    Chers Nyamitwe, Ndenzako et Mutoni, etc… ,pourriez vous nous répondre en une seule phrase?
    Aren’t you ashamed to be the poorest and most corrupt country in the world?
    Pourquoi doit on nous mentir qu’on veut lutter contre la corruption?
    Aucun pays, je répète, aucun pays ne peut se dévélopper quand on a une corruption à la haitienne

    Thank to our beloved Iwacu newspaper

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 027 users online