EN

Sécurité

Nyabiraba : un membre du CNL tué par balle par des personnes non identifiées

13/12/2019 Felix Haburiyakira Commentaires fermés sur Nyabiraba : un membre du CNL tué par balle par des personnes non identifiées
Nyabiraba : un membre du CNL tué par balle par des personnes non identifiées
Désiré Ntahondabasigiye tué dans la nuit de ce jeudi.

Un membre du parti Congrès National pour la Liberté (CNL) a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi sur la colline Musenyi, commune Nyabiraba, en province de Bujumbura.

Désiré Ntahondabasigiye, 37 ans, a été tué par des personnes non encore identifiées. Selon nos sources, la victime se trouvait chez lui dans la salle à manger quand des hommes armés l’ont attaquée. Ils l’ont criblé de six balles. Il a été vite évacué vers l’hôpital d’Ijenda, mais il a succombé à ses blessures.

« C’est vers 20h que j’ai entendu des crépitements d’armes. J’ai accouru vers mon voisin et j’ai entendu une voix crier : ‘C’est toi Mélance, je t’ai vu, tu as une arme », témoigne un voisin.

Nos sources témoignent que la victime était en bon termes avec ses voisins. Ils disent que le défunt s’était rendu se faire enrôler pour les élections de 2020, le matin du jeudi 12 décembre. Il a été menacé comme quoi il collecte des cotisations pour le compte du CNL par Désiré Havayarimana, secrétaire du Cndd-Fdd dans la commune de Nyabiraba.

Il lui a profère des intimidations en disant « Tugufise mu minwe » (Nous t’avons à l’œil). Il était constamment filé, ajoutent nos sources.
Contacté à propos de ces intimidations, Désiré Havyarimana s’en lave les mains : « Je n’ai jamais été en contact avec lui. Je ne sais ni son appartenance politique, encore moins où se trouveson domicile.»

Les voisins du défunt déplorent l’intervention tardive des forces de l’ordre. « Ils sont arrivés vers 23h, alors que les malfaiteurs s’étaient déjà volatilisés dans la nature ». Les policiers ont ramassé six douilles dans la maison du défunt.

Ses proches craignent pour leur sécurité. Ils demandent à la justice de faire son travail.

Incarcéré dans la prison centrale de Mpimba pour avoir participé aux manifestations de 2015, Désiré Ntahondabasigiye a été libéré le 19 avril 2019. Il laisse une veuve enceinte et cinq enfants.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Un recensement polémique

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un recensement polémique

Il est sous les feux de critiques, accusé de tout et de son contraire. Le recensement des fonctionnaires en cours est attaqué sur le fond et la forme. Ces derniers estiment que les questions sont trop nombreuses et manquent d’objectivité. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 405 users online