EN

Santé

Nyabihanga : don de matelas aux centres de santé de la part des natifs

08/08/2016 Rénovat Ndabashinze 3

Dimanche, 7 août, vingt-neuf matelas ont été octroyés à trois centres de santé de la commune Nyabihanga, province Mwaro. Il s’agit du CDS-Nyabihanga (15 matelas), CDS-Munago (6) et CDS-Gasave (8).

Le président de l’association Twibukane remettant les matelas au gestionnaire du CDS de Nyabihanga
Le président de l’association Twibukane remettant les matelas au gestionnaire du CDS de Nyabihanga

Cette aide est une initiative de l’association Twibukane rassemblant certains natifs et amis de Nyabihanga. «Dans le cadre de la célébration de la journée de la commune, nous avons pensé qu’il faut, comme des natifs, contribuer à l’équipement de nos infrastructures sanitaires», a indiqué Jean Nduwimana, président de cette association.

Avec ses plus de 70 mille habitants, il estime que Nyabihanga a besoin d’infrastructures sanitaires plus équipés pour s’occuper de tous les patients. «Un hôpital s’avère indispensable. Et nous sommes convaincus qu’avec l’implication des natifs, de l’administration, du gouvernement et des autres bienfaiteurs, un tel projet est réalisable».

Et d’interpeller : «Si tous les natifs se sentent concernés par le développement de leurs communes d’origines, sûrement que le pays va décoller dans plusieurs domaines».

Pour lui, certains proverbes comme ’’Uwukize akira iwabo’’, (Qui devient riche oublie ses origines. NDLR) doivent être bannis de la société burundaise. Un changement de comportement s’avère urgent.

Actuellement, la commune compte huit CDS dont deux privés. Et l’équipement laisse à désirer.

Au nom des bénéficiaires, Florienne Hakizimana, gestionnaire du CDS-Nyabihanga, apprécie ce don. Elle demande à toute âme charitable de continuer à aider dans ce secteur de la santé.

Cet appel a été relayé par le conseiller principal de l’administrateur. Il ne doute pas qu’en rassemblant toutes les forces vives de la commune, le développement deviendra une réalité.

Pour preuve, des nouveaux bureaux de la zone Munago ont été construits grâce à la contribution de la population et des taxes communales. Ils ont été inaugurés ce samedi, à l’occasion de la célébration de la journée de la commune.

Adrien Ntunzwenimana, administrateur de la commune Nyabihanga a signalé que les travaux ont coûté environ 50 millions de Fbu.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. DUKEBURANE

    Nyabihanga est une des communes de la province Mwaro qui n’a aucune comme fruit des travaux communautaires. Les ressortissants de cette commune oublient que même le Héros de la démocratie au Burundi est natif de cette commune. Pourquoi les rues ne sont pas praticables????

  2. Bundes

    Ewe Burundi warakubititse! Utwo tumatela Leta ntishoboye kutugura?Pauvre Burundi! Kwicana gusa!

  3. Bravo

    Merci à l’association Twibukane.
    Le chemin est encore long. Une commune sans route praticable. C’est l’unique commune, où, quand on arrive à un pont, les passagers du véhicule doivent descendre de peur de tomber dans la rivière. On se demande ce que font l’administrateur le conseil communal. A quoi servent les travaux communautaires?
    Nyabihanga c’est une des rares communes où on a aucune infrastructure issue du travail communautaire.
    Le conseil communal et l’administrateur devraient démissionner pour avoir tout politisé et ainsi empêcher tout développement de la commune.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Traduire les paroles en actes

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Traduire les paroles en actes

A Karusi lors de la clôture de la semaine dédiée aux héros de la lutte pour la paix et la démocratie, le Président a encore déclaré la guerre à la corruption : « Nous n’allons en aucun cas tolérer les (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 372 users online