Dimanche 20 juin 2021

Société

Mukaza: les citadins dénoncent un délai court pour repeindre leurs locaux

10/06/2021 1
Mukaza: les citadins dénoncent un délai court pour repeindre leurs locaux
Rénovat Sindayihebura, administrateur de la commune Mukaza

Apres une décision prise par l’administrateur de la commune Mukaza, de peindre les maisons et bâtiments administratifs et commerciaux. Les habitants de la commune grognent. Ils estiment que la décision est prise à la hâte et le délai accordé est court.

« Nous n’étions pas encore tout à fait sortis du pavage des accès des parcelles et voilà qu’une autre décision tombe de mettre de la peinture. Est-ce qu’ils pensent que les moyens tombent du ciel ? », a lâché un des propriétaires d’une maison qui a accès sur la voie principale.

Le communiqué est sorti le 5 juin. Rénovat Sindayihebura a été clair : « Dans le but de mieux organiser les préparatifs de la célébration de l’indépendance de la République du Burundi le 1 juillet de chaque année, l’administrateur de la commune urbaine de Mukaza informe les propriétaires de maisons et bâtiments administratif et commerciaux se trouvant dans sa commune et surtout ceux se trouvant sur les routes principales et protocolaires, de les peindre dans un délai ne dépassant pas trois semaines », peut-on lire dans le communiqué.

Une décision, selon les citadins interrogés prise à la hâte. Ils accusent aussi l’administrateur d’accorder un délai court pour ses décisions : « Personne n’est contre ces décisions prise par l’administrateur mais dans trois semaines c’est presque demain, pourquoi ne pas l’annoncer quelques mois avant pour se préparer », se plaint une personne rencontrée.

Mais d’après l’administrateur de Mukaza, il y a 3 catégories de la population qu’il dirige : « La première catégorie est celle des personnes auxquelles on présente une mesure et ils exécutent sans rien demander, il y a la deuxième à qui on doit mettre beaucoup d’effort pour qu’ils comprennent le plan et la dernière est celle qui bouchent ses oreilles quand une décision tombe et ce sont eux qui crient en premier lieu pour protester », a-t-il expliqué.

Et l’administrateur de la commune Mukaza, Rénovat Sindayihebura a rappelé que le dernier délai est le 27 juin et que des mesures seront prises à la fin de ce délai.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. arsène

    Mon sentiment à la lecture de l’article me fait penser à ceci:

    La nouvelle qu’un athlète Cubain [Wilfrido] se distingue mondialement en course à reculons a fait sourire sur les réseaux sociaux.

    «Médaille d’or facile, c’est un jeu d’enfant», raillait ainsi sur Twitter une internaute: «on a des décennies d’entraînement». «Quand il s’agit d’aller à reculons, personne ne nous bat», rigolait un autre, «l’or est assuré».
    Source: https://www.bluewin.ch/fr/infos/faits-divers/un-cubain-va-defier-la-montagne-en-courant-a-reculons-746699.html

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. Lever l’équivoque

En vue de faire face à la propagation de la Covid-19 par des gens en provenance de l’extérieur, le gouvernement avait fermé des frontières terrestres et maritimes, même si certaines sont restées poreuses. Une quarantaine obligatoire de quatre jours pour (…)

Online Users

Total 1 259 users online