Culture

Miss Kayanza 2020 : Quand les exclues emportent la couronne

13/01/2020 Clarisse Shaka Commentaires fermés sur Miss Kayanza 2020 : Quand les exclues emportent la couronne
Miss Kayanza 2020 : Quand les exclues emportent la couronne
Miss Kayanza (au milieu) reçoit un smartphone comme cadeau de la fondation Femidejabat.

Neila Mutoniwimana, 17 ans, vient de remporter la couronne de Miss Kayanza 2020. De l’ethnie Twa, cette jeune burundaise a enflammé les réseaux sociaux. Rencontre.

Du haut de son 1m 40 environ, mince, teint noir… Neila Mutoniwimana sera couronnée Miss Kayanza 2020, le 1er janvier. Deux jours après, les photos et vidéos de l’élue font le buzz sur les réseaux sociaux. « La Miss est une Twa ! » Pourtant, cette compétition organisée chaque année depuis 2012, par le mouvement Scout de cette province, passait inaperçue les années précédentes.

Samedi 4 janvier. Neila, habitante de la commune Muhanga, province Kayanza, est à Bujumbura. Dans sa robe bleue, la tête arborant une perruque coiffée à la chinoise, un léger maquillage… elle sort fraîchement du salon de coiffure.

« Je suis intelligente. J’ai répondu à toutes les questions que le jury m’a posées. Mes projets aussi ont convaincu… » Neila explique, d’une voix timide, pourquoi elle pense avoir gagné cette compétition qui requiert beauté et « surtout l’intelligence ».

Inciter les filles Twa à aller à l’école, sensibiliser les jeunes filles sur les grossesses précoces et encourager les jeunes qui n’ont pas pu terminer l’école à se regrouper dans des coopératives. Ce sont les projets de Miss Kayanza 2020.

Neila affirme qu’avant de participer dans ce concours de beauté, elle était convaincue qu’une Twa n’avait aucune chance de gagner une telle compétition. Elle encourage les autres filles Twa à suivre son exemple.

Une victoire dans les moments difficiles

Aînée de la famille, Neila est fille d’une agricultrice et d’un père derrière les verrous, depuis 15 ans. Leur maison a été détruite par les pluies en décembre dernier. Mais elle ne s’est pas laissé décourager par cette mauvaise passe qu’elle traverse.

Elle est parmi une dizaine de filles Twa encouragées par la Fondation Femidejabat dans le cadre de son projet « Miss Inakaranga », un concours de beauté, en cours de préparation, destinée aux filles Twa. « N’eût-été cette Fondation, j’ignorais tout de cette compétition de Miss», confie cette élève en seconde, section langues au Lycée communal Muhanga. Pour la féliciter, cette fondation lui a remis un smartphone.

La compétition Miss Kayanza est organisée par le mouvement Scout de la province Kayanza, depuis 2012, d’après Gilbert Biziyaremye, chef de ce mouvement. Le souci est d’inciter les filles de cette province à sortir de leur réserve pour montrer leurs talents. Le but étant, selon lui, d’avoir une fille qui représente les autres au niveau provincial, qui les guide par des conseils, les encourage à aller à l’école, etc.

12 filles s’étaient inscrites au départ et huit ont été retenues, « en fonction des moyens limités ». Pour être candidate, il fallait remplir ces critères : être âgée de 17 à 25 ans, ne pas être fille-mère, originaire de Kayanza, être élève à partir de la 9e année. La taille n’a pas été considérée, selon M. Biziyaremye. Et de clarifier : « Miss Kayanza 2020 est juste une Burundaise qui a rempli les critères du jury. L’ethnie ne faisait pas partie de nos critères. »

Ce chef du mouvement Scout à Kayanza affirme que le jury était composé d’un médecin également journaliste à la radio Rema Fm de Bujumbura, une enseignante de français ainsi qu’un journaliste de la radio Ubuzima Fm de Kayanza.

Miss Kayanza a eu droit à une enveloppe qu’elle et l’organisation se sont gardés de préciser.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

On est en plein dedans, le coronavirus est dans nos murs. La menace est bien réelle. Deux cas ont été recensés, avérés positifs à Bujumbura. Le ministre de la Santé l’a déclaré lors d’une conférence de presse, ce 31 mars. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 920 users online