Lundi 22 juillet 2024

Économie

Ministre de l’Agriculture : «La récolte a été bonne, faut pas spéculer ! »

19/06/2019 Commentaires fermés sur Ministre de l’Agriculture : «La récolte a été bonne, faut pas spéculer ! »
Ministre de l’Agriculture : «La récolte a été bonne, faut pas spéculer ! »
Déo Guide Rurema : « Même si la récolte a été bonne, les agriculteurs ne doivent pas gaspiller leur production».

«La saison culturale B de cette année a été caractérisée par une bonne production des cultures vivrières et saisonnières», a déclaré ce mardi 18 juin Déo Guide Rurema, ministre de l’Agriculture. Avertissant du coup les commerçants tentés par la spéculation.

La récolte du haricot s’élève à 563.236 tonnes contre 189.268. La production du riz est passée de 179.468,94  à 245.673. «Leur disponibilité en abondance sur le marché et dans les stocks communautaires en témoigne».

Entre autres raisons de cette augmentation, le ministre Rurema évoque la valorisation des marais et l’utilisation des engrais chimiques subventionnés.

Il appelle les producteurs à faire preuve de responsabilité : «Même si la production est bonne, il ne faut pas gaspiller les récoltes. Les agriculteurs doivent plutôt bien conserver leur production dans des hangars communautaires afin de faire face à l’insécurité alimentaire liée notamment aux perturbations climatiques».

En outre, le ministre  de l’Agriculture met en garde les commerçants «spéculateurs qui veulent spolier la production de ceux qui viennent de récolter».

Et aussitôt d’appeler les producteurs et l’administration à les combattre avec énergie : «Tous ceux qui iront à l’encontre de cette mesure seront punis de façon exemplaire».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 475 users online