Publireportages

L’Union européenne et ses Etats membres auprès des populations des provinces sud du Burundi

12/02/2020 La Rédaction Commentaires fermés sur L’Union européenne et ses Etats membres auprès des populations des provinces sud du Burundi
L’Union européenne et ses Etats membres auprès des populations des provinces sud du Burundi
Les élèves de l'ECOFO Mugweji en compagnie de la délégation de l'Union Européenne et certains de ses Etats membres, venue en visite dans l'établissement.

Du 23 au 25 janvier, l’ambassadeur de l’Union européenne au Burundi, Claude Bochu, les ambassadeurs et représentants de certains Etats membres au Burundi (Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Suède et Irlande), ont effectué une tournée des projets de coopération dans les provinces Bujumbura, Rumonge et Makamba.

La visite a débuté le jeudi 23 janvier à Gitaza dans la province Bujumbura avec le projet de Renforcement des compétences des ménages dans la prévention de la malnutrition chronique au Burundi. Un responsable de la Croix-Rouge rencontré sur place, Edward Ntezakaviyo, a pris le temps d’expliquer aux ambassadeurs européens présents que ce projet, financé à hauteur de cinq millions d’euros par l’Union européenne, a notamment permis le dépistage de 80% des enfants répartis dans 440 collines d’intervention du projet, la mise en place de 400 foyers d’apprentissage et de réhabilitation nutritionnel pour la prise en charge des enfants atteints de malnutrition aiguë modérée. 7400 jardins de cuisine avec production de fumure pour enrichir les jardins de cuisine à travers la dotation de 1150 ménages en petit bétail avec un système de chaînes de solidarité.

A quelques kilomètres de là, le centre de santé de Gitaza a accueilli d’octobre 2018 à novembre 2019 la mise en œuvre d’un programme informatique (piloté par l’Agence de développement belge et financé par l’UE à hauteur de plus d’un milliard d’euros) qui sert à l’élaboration des Stratégies Plaintes Traitement. Rencontré dans son bureau par la délégation de l’Union européenne et celle de ses Etats membres, le médecin titulaire de l’établissement hospitalier, Dieudonné Mbonimpaye, a souligné que ce programme permet dorénavant au centre de santé d’enregistrer les dossiers des malades dans un fichier électronique.

Zéro grossesse à l’ECOFO Mugweji

La délégation des ambassadeurs de l’Union européenne et de ses Etats membres a été accueillie en grande pompe par une foule d’élèves de l’Ecole fondamentale de Mugweji (Rumonge) accompagnés par leurs éducateurs. Le directeur de l’établissement, Alexis Tuyisenge, a précisé que le projet Social for Action Development (SAD) de lutte contre les grossesses précoces en milieu scolaire (financé par l’Ambassade de France à hauteur de 27.760 euros), a permis la formation de 240 élèves de six écoles fondamentales (180 filles et 60 garçons), de 160 parents formés comme pairs éducateurs sur le respect et la protection des droits de la femme et la prévention des grossesses précoces en milieu scolaire. « Depuis huit mois, nous n’avons enregistré aucune grossesse dans notre école. », révèle Tuyisenge et ajoute que le tabou de la sexualité au sein des familles est le défi majeur à relever pour lutter contre les grossesses non désirées en milieu scolaire.

A l’occasion de cette visite, les ambassadeurs de l’Union européenne et de ses Etats membres ont eu l’occasion d’assister à un sketch portant sur le respect de la dignité des filles présenté par les élèves de l’établissement.

14 heures. Nous sommes dans la zone Buruhukiro de la commune Rumonge. La GIZ, en coordination avec l’ONG Conseil pour l’Education et le Développement (COPED), a mis en place un projet de captage d’eau dans la colline Gitwe (financé par le ministère allemand de la Coopération à hauteur de 930.000 euros). L’objectif poursuivi est de réduire les maladies liées à l’eau ainsi que la malnutrition en aménageant des périmètres de protection des captages. « Nous n’avons plus à nous inquiéter pour la santé de nos enfants grâce à cet accès à l’eau potable. Les maladies diarrhéiques ont fortement diminué », se félicite Honorine Nibizi, responsable de la source érigée sur la colline.

Claude Bochu : « l’Union Européenne a prévu une enveloppe de 332 millions d’euros en faveur de projets de développement au Burundi pour une période de sept ans. »

A 15 heures, la délégation de l’Union européenne et celle de ses Etats membres a visité le Centre de formation professionnelle de Gatete dans la province Rumonge (financé par la Belgique à hauteur de six millions d’euros). Ce centre abrite quatre sections : menuiserie, soudure, informatique et couture. Toutes les sections sont équipées. L’atelier de soudure a bénéficié de manuels pédagogiques qui appuient largement les formateurs dans leur tâche. « Avant le soutien du projet Enabel, les enseignants étaient dépourvus d’outils adéquats et du coup, mélangeaient les contenus des formations. », explique un des enseignants dans ce domaine. Dans l’atelier d’informatique, une bibliothèque électronique a été créée par les élèves du centre.

Le vendredi 24 janvier, c’était au tour du Service Foncier Communal de Mabanda dans la province Makamba de bénéficier de la visite des ambassadeurs de l’Union européenne et de ses Etats membres. Pour Nkurunziza Léopold qui dirige ce service, ce projet s’inscrit dans le cadre de la résolution des conflits fonciers assez nombreux à Mabanda. « Les gens s’entretuaient à cause des conflits fonciers, surtout entre résidents et rapatriés. », témoigne Léopold. Il avance que le programme a permis l’enregistrement de 20 mille parcelles dans les bases de données du Service Foncier Communal. « Avec ce projet, 79% des conflits fonciers ont été résolus. », atteste M. Nkurunziza. Notons que ce programme a été financé par les Pays-Bas à hauteur de plus de trois millions d’euros.

13 heures. Nous sommes dans la commune Makamba. Ici, l’Union européenne appuie un projet de valorisation des produits agricoles et de promotion de l’artisanat. Yves Igiraneza, directeur du projet, a déclaré que ce programme, qui s’articule dans les domaines de l’agriculture, la pêche et l’artisanat, a permis à 562 producteurs de bénéficier d’animaux domestiques (bovins, porcins et petits ruminants), la mise en place de 12 boutiques d’intrants agricoles et d’élevage, le démarrage de 11 unités de transformation et la mise en place de 77 activités génératrices de revenus non agricoles.

Ce projet a été financé par l’Union européenne à hauteur de plus d’un million d’euros. Au cours de cette journée, la délégation de l’Union européenne a visité trois autres projets dans cette province dont un projet d’électrification à l’aide de panneaux solaires dans les villages de Buheka et Kazirabageni (Financé par l’Union européenne), un projet d’introduction de la culture Patchouli et un projet de pisciculture moderne à Nyanza-Lac, financés par le Royaume des Pays-Bas en partenariat avec ELAGA.

Dans le cadre d’un point de presse, Claude Bochu, ambassadeur de l’Union européenne au Burundi, s’est dit satisfait du bilan des réalisations et a informé que l’UE a prévu une enveloppe de 332 millions d’euros en faveur de projets de développement au Burundi pour une période de sept ans. A l’avenir, il a promis un appui dans le secteur de l’énergie solaire.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

On est en plein dedans, le coronavirus est dans nos murs. La menace est bien réelle. Deux cas ont été recensés, avérés positifs à Bujumbura. Le ministre de la Santé l’a déclaré lors d’une conférence de presse, ce 31 mars. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 599 users online