Politique

L’UE suspend son aide directe au gouvernement burundais

14/03/2016 Abbas Mbazumutima 36
Federica Mogherini
Federica Mogherini : «Pour que nos relations reprennent totalement, un certain nombre de mesures concrètes doivent être mises en œuvre notamment le dialogue inter-burundais»

L’Union européenne a officiellement annoncé qu’il suspend son aide directe au régime du président Pierre Nkurunziza. Ceci est ’’en réponse aux violences qui secouent le Burundi’’. Et c’est ’’pour pousser les autorités au dialogue avec l’opposition’’.

L’UE a “suspendu les appuis financiers directs fournis à l’administration burundaise, y compris les appuis budgétaires, mais maintient intégralement son soutien financier à la population et son aide humanitaire”, a indiqué un communiqué de l’UE.

La décision, attendue après l’échec en décembre de pourparlers inter-burundais réclamés par l’UE, a été prise par les 28 ministres des Affaires étrangères de l’UE lors de leur rencontre à Bruxelles.
Selon Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne, ’’la situation au Burundi reste très préoccupante, bien qu’il y avait récemment quelques lueurs d’espoir’’. «Cette décision prise aujourd’hui indique clairement que, pour que nos relations reprennent totalement, nous attendons qu’un certain nombre de mesures concrètes soient mises en œuvre», a-t-elle déclaré. Elle appelle notamment à la reprise du “dialogue inter-burundais conduit sous la médiation de la Communauté est-africaine(EAC)’’.

Le commissaire européen au Développement, Neven Mimica, a appelé “instamment le gouvernement à faire preuve de la volonté nécessaire pour que les relations avec le Burundi se normalisent à nouveau”.

«Des projets financés par l’UE visant à assurer l’accès de la population aux services de base, mais sans acheminer les ressources financières par des comptes détenus par le gouvernement burundais, sont en cours d’élaboration, et l’UE reste déterminée à fournir une aide d’urgence », a précisé le commissaire européen au Développement.

«La décision du Conseil sera réexaminée régulièrement, au moins tous les six mois, grâce à des missions de suivi du Service européen pour l’action extérieure, associant les services de la Commission», a souligné le communiqué de l’UE.

Avec une aide globale de quelque 430 millions d’euros pour la période 2015-2020, l’Union européenne est le premier donateur du Burundi.
La crise politico sécuritaire prévalant au Burundi depuis avril 2015, a déjà fait plus de 400 morts et poussé plus de 240.000 personnes à quitter le pays.

Forum des lecteurs d'Iwacu

36 réactions
  1. Ntazizana

    Sois capable de respecter les textes de Lois d’abort.

  2. Ntazizana

    Mensonge. Qu’avez-vous pour vous en défaire?

  3. Ntazizana

    Wewe Kagabo uratwenza. Igihugu kija ari icanyuma kw’isi mw’iterambere, abanyagihugu bovuga ngo imfashanyo nigende? Imiti, igitoro etc bizogurwa iki?

  4. Ntazizana

    Bwana Cesar, ataribo bagira “chantage” ushobora kuba ari wewe uyigira. None ko mbona ko uvuga “honneur et dignitê”, harya cnddfdd yahonyanga accord ya arusha, ntibe yaribuka ko honneur et dignitê during people burundais s ‘y trouvaient!

  5. Unite

    @ Stan,
    You did not understand me when I said you don’t believe in yourselves. “Amazi masabano ntamara imvyiro” les burundais ont dit. Burundians are very industrious even in these conditions, I believe they can pull out victorious. Let me give me some specifics you seem to undermine.
    1. Le Burundi a une ressource humaine nécessaire capable d’assurer le développement.
    2. Le Burundi regorge de ressources naturelles qui peut aider le pays d’avancer en avant et qui peut permettre le Burundi d’avoir le “bargain power” avec les exploiteurs de ces ressources naturelles.
    3. Le Burundi continuera a faire du commerce avec d’autres pays margle la décision de l’UE.
    4. Les Burundais, même dans ces difficultés qui secouent le pays, sont restés unis. Il faut qu’ils soient unis toujours pour développer leurs pays. Mon compatriote la liste peut continuer. Abarundi bafise ikirezi ariko ntibazi ko cera.
    Be optimistic always my friend things will be alright. Forget those indicators because sometimes they mislead and are politicized.

  6. Mahoro

    @ Texas , aho kwirirwa musakuza mwabanje mukamenya votre vrai probleme hanyuma mukicara mukagikemura aho kwirirwa musakuza muvuga ngo bariya nibo badutera ibibazo. Urazi mon cher , un vari homme nukemura ibibazo bye atiriwe asakuza ahntu hose.Un bon conseil d’ami

  7. Mayagwa

    La suspension de l’aide c’est un prétexte favorable pour eux, l’Union Européenne connait aujourd’hui des difficultés financières énormes!
    1.D’abord presque tous pays membres enregistrent une croissance économique négative!
    2.Le problème des migrants nécessite un important budget qu’elle semble n’avoir pas pour le moment!
    3.L’insurrection qu’ils ont financé dans plusieurs pays africains y compris la Syrie semblent n’avoir pas généré le retour d’investissement
    4. La lutte contre le terrorisme leur coûte un gros budget!
    Ntitu développer ama théori atari yo ngo n’ibindi. Mu kirundi bavuga ngo batereye hejuru umwe wese abanza gusama rwiwe!

    Mukurikirane neza murabe ko imfashanyo zabo zitazogabanywa mu bihugu nka vyose kiretse ivyo babonamwo inyungu zitubutse! Mu Burundi ntaco bakwiye kwitega mugihe babimye Nickel bayiha abandi nsoma iyi nkuru murabibona! http://www.bishasha.com/2016/03/06/amabuye-yagaciro-ari-mu-bibanza-3-gusa-vyuburundi-afise-agaciro-ka-budget-yuburundi-yokoresha-imyaka-22/

  8. Nyamyoma

    D’accord mais pas sous le regime actuel champion de la mauvaise gouvernance, gabegie, corruption, terrorisme, tueries selectives, interahamwe, mercenaires zimbabweens, regression, et autres obscurantisme! Vivement un changement de leadership! Cesar, tu comprends ou tu veux que je repete?

  9. Nyamyoma

    Stan! Merci mon ami pour la critique des sources. Ce qui est vrai reste vrai quel que soit la fausse attribution a propos de l’auteur de la citation. Ce qu’il fault retenir est ceci: it is the economy stupid. Et Nkurunziza n’y echappe pas!

  10. gakanya

    c’est pas étonnant car les européens se sont moblisés en finançants les terroristes et maintenant après avoir vu leur échec ,voici qu’ils cherchent à se blanchir voulant montrer qu’ils avaient l’oeil sur le Burundi,les deux millions d’euros qu’ils ont donné le sinahead ont été volatilisés et classés sans suite,.Ils ont exercé leur esprit mofieux sur le Burundi et ils viennent de rentrer bredouilles, c’est la honte pour l’Europe car ils étaient habituex à machinés les politiques africaines et maintenant le Burundi vient de leur donner un léçon magré la façon dot ils denigraient le Burundi.SHIRIRA BARUNDI

  11. Aaron

    uribuka inkende ibonyeamabungo hagati mu mazi itari buyahanvye ico yavuze, ” et d’ailleurs ce n’etait pas mur”
    Alors pour moi simbona igituma badatebutsa ibiganiro gushika UE ibakurako iminwe kandi bazi neza koen definitif bazoganira sans condition. C’est domage.

  12. Ferdinand Texas

    @Mahoro: hors-sujet
    Il faudrait appeler le chien par son nom.
    Ivyo u Rwanda rushoboye turabizi. Ivyo rutashoboye navyo turabizi: aggression imyaka yose. Kubesha no guhakana imyaka yose.

  13. Stan Siyomana

    @Unite
    You still didn’t show me how Burundi can develop in current environment.
    Expliquez-moi quel modele de developpement vous allez suivre (puisque l’on semble avoir enterre Burundi Vision 2025).
    Ici vous ne faites que repeter des propos populistes contre l’aide etrangere (quand le produit interieur brut -PIB du Burundi vient de chuter de -7,2% pour 2015).

  14. Burundais

    Ejo Gelase na Nyabenda batubwira ko ivyo vyose ari kubera le Rwanda. Quoi qu’ils fassent ils ne peuvent pas faire peur la communaute internationale. Ibiganiro vyihuta n’iyo nzira yonyene bumva, sinon akari inyuma karahinda. Abo bariko bihagararako n’agashavu ngo nibagombe bayagumye, ntawe bobesha, amahera y’abazungu turayakeneye. Ibimenyetso vy’ibihe vyaratanguye kwibonekeza. Naho batari bwayatwake, nticabuza ko tuza ubwambere mu bukene kw’isi avec un PNB y’agahomera munwa.

  15. Unite

    You don’t believe in yourselves that’s why you think it is impossible for Burundi to develop without foreign aid. Les Burundais vont respecter la decision de l’EU. Il faudra aussi que l’EU respecte les decisions des Burundais. Mbe Uburundi ko bwamye buronka imfashanyo mva makungu kuva buronka intahe yo kwikukira, iterambere twohayagiza ryavuye murizo mfashanyo nirihe? Imfashanyo mva makungu yama ifise prix yayo twebwe abanyagihugu batobato tudashobora kumenya. Imbere y’Imana vyose birashoboka… Kandi hariho amahoro n’ubumwe iterambere ryogera i Burundi.

  16. CESAR

    Le Burundi vient du fond des âges. Les Burundais n’ont pas attendu qui que ce soit pour manger et vivre.
    Ce genre de déclarations constitue un mépris à l’endroit du Peuple Burundais c’est-à-dire le Burundi. Elles sont pitoyables pour leurs auteurs. Les auteurs de la situation négative dans une partie du Burundi sont notoirement connus. Ils viennent d’être pris la main dans le sac pour la quantième fois et ce, devant le monde entier.
    Les auteurs de ces déclarations demandent au président Nkurunziza de reconnaître le bien fondé des crimes commis contre les policiers et les citoyens burundais c’est-à-dire accepter ce qu’un aucun dirigeants et eux-mêmes ne peuvent pas admettre dans leurs pays et ce, en tout état de cause ou accepter l’inacceptable. Il s’agit du chantage.
    Le Président Nkurunziza a été élu par les Burundais pour assurer leur sécurité et les protéger contre toutes menaces internes et/ou externes. Sans sécurité, aucun pays ne peut se développer. Les membres du Groupe Louis Michel demande au président burundais de violer la constitution de son pays et de commettre le parjure du serment. C’est minable et méprisant.
    Le gouvernement burundais ne doit accorder une quelconque considération à ce genre de dires. Il doit démontrer aux Burundais qu’un pays peut se développer et prospérer sans miettes dites aides de ceux qui se prennent pour les maîtres du monde. C’est techniquement possible. C’est une question d’organisation et de rigueur dans la gestion d’une part et d’utilisation rationnelle des ressources humaines et matérielles dont il dispose d’autre part.Plusieurs pays asiatiques l’ont prouvé. Le Burundais peut aussi leur emboîter les pas.L’honneur et la dignité n’ont pas de prix. Un Peuple sans honneur et sans dignité, même un chien ne peut le respecter.Il faut suggérer aux maîtres chanteurs d’affecter « ces aides » qui étaient allouées au Burundi à la récompense des auteurs des crimes abominables des policiers et citoyens Burundi car pour eux l’agressé est un criminel et l’assassin notoire une victime. En sa qualité de victime, il mérite aides et récompenses.

  17. Muzima

    Erega no muri UE nta bourse zagusa batanga.Baguha amahera ukazoyasubiza uhejej kwiga.No muri USA n’uko nyene n’ubundu Uburundi bwari bwaratevye.Ja kwiga murwanga ho Leta itanga bourse kubanyarwanda bose canke urondere Maggy uguhe!

  18. Kagabo

    Nibatware, Mbe mwibagiwe ko mukirundi baca umugani ngo: akimuhana kaza imvura ihise. Kandi niyumvira ko abarundi bagomba kuvavanura nabo banyamahanga biyemeje kubafatira imugigingo. Eka nibajane kandi nabasokuru barabayeho nta mfashanyo bafise. Komera barundi twese

  19. Arsène

    Mais diable! pourquoi alors depuis 2010 les étudiants avaient-ils toujours eu leur petit déjeuner? Nyamitwe dit que ce n’est pas une si mauvaise nouvelle que ça. Nous pouvons être rassurés, toujours selon les Nyamitwe.

  20. Burundi

    Il est temps de se défaire de cette anesthésie financiarise; cette aide fatale.

  21. Mayagwa

    Il n’y a aucune surprise, l’UE ne pourrait faire autrement. Le budget qui serait versé au Gouvernement burundais avait été dépensée (sous-forme d’acompte) dans des circonstances que tout le monde connait! Comment donneraient-elle encore ! Sinon ça serait un double financement!

  22. lethice

    urahaze sha uriko urayayata
    hewe ndagucire umugani
    barendegere ca ubandanya
    iyo muhaze ba mu bihisha
    nk ubu jewe ko bakase bourse ngiye kwiga gute kaminuza
    ngomba nsubire ku gatumba
    nimwivugire sha ntimurabigayirwa
    muracari ibifata nzoka
    muracatwengera abarozi

  23. Ntahitangiye

    C’est étonnant! Est-ce la déclaration de l’Union Européenne ou la déclaration d’une ou un groupe de personnes ? On a déjà entendu des déclarations des personnes à l’ONU, USA, UE ,UA etc. qui ne venaient pas de ces institutions mais qui reflétaient les positions personnelles de certains responsables, et qu’on attribuait à ces institutions.

    Maintenant si Madame Frederica Mogherini faisait l’inventaire de tous les pays africains où il y a des violences et où l’opposition est en difficulté avec le pouvoir, elle fermerait la porte de l’Afrique à l’UE.

    Il y a deux pays en Europe (je n’aimerais pas les citer) qui sont en très mauvaise position par rapport au désordre qui se passe sur le continent africain. Quand les USA et les autres pays européens vont se laver les mains par rapport aux souffrances accrues sur le continent, ces deux pays risquent d’être des boucs émissaires. C’est une simple réflexion .

  24. Jereve

    Résumons : la semaine passée, Mr Willy Nyamitwe s’est entretenu avec son homologue Belge Didier Reynders. On avait espéré un dégel de la situation. Ce dimanche, M. Pascal Couchepin, ancien conseiller fédéral suisse et Envoyé spécial de la secrétaire générale de la Francophonie pour la région des Grands Lacs devait se rendre au Burundi. Sa mission a été reportée sine die ; raison «absence du ministre burundais des affaires étrangères ». Aujourd’hui, l’Union Européenne suspend son aide au Burundi : 430 millions d’Euros pour cinq ans, ce n’est quand même pas rien. Visiblement les arguments des autorités de Bujumbura ne sont pas convaincants.

  25. Stan Siyomana

    @Mpita
    Dites-nous comment le Burundi peut se developer sans l’argent de l’UE (ou autre aide etrangere?) et au moment ou le super cycle des matieres premieres s’est termine (donc au moment ou les matieres premieres ne rapportent plus, meme si le Burundi arrivait a exploiter ses ressources naturelles).
    (Voir Mike Schussler: The depressive Super Cycle. http://www.moneyweb.co.za, 13 January 2016).

  26. Stan Siyomana

    @nyamyoma
    Je suis d’accord avec ce que vous dites dans votre commentaire, a part que ce n’est pas l’ancien president americain (decede il y a environ huit ans) qui a dit: “It is the economy stupid.”
    Le slogan vient de James Carville (=strategiste de William Jefferson Clinton dans la campagne electorale de 1992 contre George H.W. Bush (=Bush, Pere).
    Le slogan faisait allusion a la recession economique a laquelle les Etats-Unis etaient confrontes et qui avait eu lieu sous le mandat presidentiel de George H.W. Bush.
    (Voir “It’s the economy, stupid”, http://www.wikipedia.org).

  27. Mahoro

    hey bayobozi bu Burundi , nubu se kandi ni Leta y’u Rwanda yabwiye EU ngo ihagarike izo mfashanyo?Refleshissez avant de reagir.

  28. Mpita

    Tant des pays dits en voie de développement se sont développés sans l’argent de l’UE.
    Il est temps qu’on retrousse les manches et travailler pour notre vraie indépendance économique et pour notre dignité.

  29. Saka Pundu

    Alors, tout va bien. La décision de l’UE est donc sans grande importance.
    Si le Burundi a pu bien vivre de 2010 à 2015 sans rien de l’UE, il pourra le faire de 2016 à 2020.
    Tout va bien, Madame la Marquise, comme dans la chanson!

  30. nyamyoma

    Vous semblez etonnes. Pourtant il fallait s’y attendre. On ne peut pas cracher dans la main qui te nourrit et attendre autre chose. Un jour le pouvoir se rendra compte de la verite que Reagan a dit un jour: “It is the economy stupid”. Avec une economie exangue, le peuple se rendra compte qu’il a affaire a des irresponsables qui le dirigent! les gens ne bouffant pas les diatribes de Nyabenda et autres Gelase Ndabirabe. Ou alors les ecarts de langage envers les boucs emissaires, les souffre-douleur. Et des montages aussi grossiers que grotesques. Mbe abo badutwara boba bahanurwa nande?

  31. KABADUGARITSE

    Je vois encore le sourire affiché entre Reynders et Nyamitwe, récemment. Baiser de Judas !

  32. observateur de la chute

    Le piege se referme….tic tac tic tac

  33. haha

    Ça change rien.

  34. Kindros

    Freddy Mbonimpa na Ministre de l’ interieur nimuhamagaze imyiyerekano rukokoma yo kwiyamiriza Union Européenne ! Kandi abo bazungu tuzobamesa !

  35. Ferdinand Texas

    Kello, common sense Quand-meme!
    Depuis 2010, EU n’a rien debloque pour le Burundi. Cet homme dont tu parles n’avait pas encore decide de se faire elire. Il faudrait Chercher ailleurs.

  36. Kello

    Tout cela parce qu’ un homme qui se dit investi d une mission divine prends le peuple burundais en otage!!! Arrêtons de suivre moutonnement!!!!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

L’arrestation puis l’emprisonnement de Fabien Banciryanino, un député indépendant sous la dernière législature, a créé un certain émoi et a« fait le buzz » surtout sur les réseaux sociaux. Officiellement, c’est pour « rébellion, dénonciations calomnieuses et atteinte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 385 users online