Politique

L’Ombudsman condamne un « acte ignoble »

30/11/2016 La Rédaction 14

Le nouvel Ombudsman, Edouard Nduwimana, souhaite un prompt rétablissement à Willy Nyamitwe, Conseiller Principal chargé de la Communication à la Présidence de la République, victime d’une tentative d’assassinat, lundi 28 novembre, au moment où il regagnait son domicile à Kajaga. Il exhorte tous les Burundais à ne ménager aucun effort dans la recherche de la paix et dans la dénonciation des actes criminels. Et rappelle que seules les voix du dialogue et de la culture du compromis doivent être envisagées en vue de relever les défis politiques auxquels le Burundi et son peuple font face.

Forum des lecteurs d'Iwacu

14 réactions
  1. Kibwa Jean

    Une fonction complètement vidée de sa substance. Ailleurs la dame ou le Mr qui occupe cette fonction est plus que respecté, plus qu’ aimé. Il est capable de traverser à pied les zones de combat qui opposent des ethnies dans son pays. Il est neutre, il est courageux et vertueux même au puéril de sa vie. Il a déjà par son passé montré que pour lui les autres comptent, la vie , la prospérité de son peuple …..font partie de ses préoccupations.
    Dans mon propos, voyez vous l’ombre de Nduwimana Edouard??? A la fin de son mandat, je prie les parlementaires d’aller ramasser un tutsi à la place du marché chez Siyoni; celui-là qui n’a pas de chaussures mais qui est au service de tout le monde moyennant une rémunération modique de 100fbu/par sac transporté.
    Il est moins partisan, il dit merci chaque fois et il nourrit ses enfants proprement!!!
    KIBwa

  2. Uwayo Béata

    @Lambert
    Ko umengo wibagiye abajerere parmi ceux qui répondront de leurs actes.

  3. Salmia Irikungoma

    Uwo Eric croit que tous les burundais ne sont pas normaux, ne voient pas et ne pensent pas. Son ideologie mensongere et diabolique n’engagent que vous les CNDD FDD, pas aucun autre burundais, il n’y a que le pouvoir de Bujumbura et ses acolytes qui ont ces memes pensees, continuer votre chemin est encore tres long. Vous croyez que le Rwanda n’a rien a faire comme vous ? Le Rwanda vise l’avenir meillleur pour tout les banyarwanda, bien sur que personne ne gouverne sans opposant mais leurs actes de developpement, dans l’unite de tout le peuple, voila leur occupation du moment, tandis ce que au Burundi, il n’ya que diviser, massacrer et detruire tout pour regner, wait and see !!!!

  4. Jereve

    A l’exemple de la fameuse interpellation de Businde, on pourrait demander : Mr l’Ombudsman, vous vouliez des martyrs? Les voici. Et vous les aurez encore si la situation ne change pas. Vous, et nous tous. Mais il y a de l’espoir quand vous parlez de «voix du dialogue et de la culture du compromis», car on suppose que le dialogue auquel vous faites allusion est de meilleure qualité que celui proposé par votre parti.

  5. C’est bien dit Excellence, nous devons avoir le courage de denoncer les criminels et les traduire directement en justice. Immaginez l’impunite qui fait que ceux qui ont toujours endeuilles le Peuple Burundais circulent partout dans le monde pour ternir l’image du Burundi et de tout le Peuple Burundais. Quel gachis?

  6. Salmia Irikungoma

    Aho inganda zatikiriye yahorahe ? Ubu arahejeje kurorera spectacle yo guhonya abatiyumvira nka sebuja wiwe Nkurunziza ? Amaze imyaka ingahe muri iyo ntwaro mbi akorera ? Ubu abaye uwo tutahora tuzi ? Imbonerakure milices y’umugambwe arimwo bahaye ibirwanisho, yabibatse, ko aribo bica bagakiza n’abapolisi n’abasoda bashigikiye Pita ? Il a toujours ete parmi les hauts cadres du pouvoir DD. Yamaze iki ? Abarundi turazi ico wamariye CNDD FDD wewe Nduwimana ukorera, uvugira, ushigikiye, murahuza!!!!!!!!!…. Amacandya.

  7. Micombero

    “et rappelle que seules les voix du dialogue et de la culture du compromis doivent être envisagées en vue de relever les défis politiques auxquels le Burundi et son peuple font face.” Moi J’aimerais avoir le texte complet du Nduwimana Edouard, supposé actuel Ombudsman de la République du Burundi. Moi je dirai qu’il fait une bonne sortie médiatique de médiateur entre humains si je ne dis pas entre concitoyens, s’il privilégie les voix de dialogue (j’ajoute inclusif car peut-être que lui parle de monologue entre personnes de mêmes opinions mais en désaccord face au partage du butin d’escroquerie) et de culture de compromis pour relever les défis politiques auxquels le Burundi fait face et dont il semblerait auteur ou co-auteur de bon rang dans la liste. Le peuple burundais l’attend à voir comment il gère les conflits entre les partis politiques de l’opposition et le gouvernement du Bdi quand il a été au centre de ces mêmes conflits, et il doit être un Mushingantahe, et non membre partisan zélé (au point de satisfaire les faiseurs de postes au parti au pouvoir) d’un parti politique.

  8. Lambert

    Le jour viendra où tout le monde répondra de ses actes, peu importe comment les imbonerakure-interahamwe le considèrent ( Edouard, Nyamitwe…) chacun selon les crimes commis.

  9. Butisi

    Ombudsman? Pardon! Plutôt un des principaux artisans des maux que connaît ce pays.

  10. eric

    SVP:pardom mon francais

    La seule solution n’est pas le fameux”dialogue inclusif”
    La seule vrai solution tot ou tard des generations de maintenant et demain est L’accord d’arusha appliquable au burundi et sumiltanment au rwanda.
    Une dictature d’une part domine une democracy de l’autre.
    La peur que l’un fait a l’autre est la cause du retour aux dictatures.
    On risque de conclure que une dictacture fait naitre une autre naturellement aux grands lacs.
    -havyarimana vs micombero
    -kagame vs nkurunziza
    Donc le problem est loin d’etre burundais
    Les intellectuells burundais et rwandais hutu-tutsi devraient accepter que TOTALEMENT notre vit est tellemnt lier comme un seul pays et que le malheur que nous vivons va continuer si on ne fait pas quelque chose ensemble.
    points:
    -rwanda -burundi ensemble devraint creer un sytem democratic pour tous
    -rwanda burundi devraint amener en jsutice la belgique.
    -rwanda burundi devraient creer une confedaration sous base d’arusha accord

    Bonne chason pour kagame et mauvaise chason pour nkurunziza est tout fanatic et limiter avec le temps

  11. “Seules les voix du dialogue et de la culture du compromis doivent être envisagées en vue de relever les défis politiques auxquels le Burundi et son peuple font face.” J’espère que la durée de vie de ces mots ne se limitera pas à ces moments où il semble que la tentative d’assissinat de Mr. Nyamitwe est pour certains dignitaires un moment providentiel pour confirmer leur loyauté. Certain(e)s se précipitent tellement qu’il (elle)s emploient des mots irréconciliables, comme cette femme, Dr Josiane Nijimbere, qui lance sur Twitter de façon lyrique “Que Dieu ait don âme, je vous souhaite bonne guérison.” Elle a voulu dire “ton âme” mais là n’est pas le problème. Le problème est ce souci permanent de sauter sur l’occasion, fusse-t-elle malheureuse, pour marteler, réaffirmer et confirmer son attachement jusqu’à utiliser des mots aux antipodes de la logique, confirmant une pr ésence de corps dans une absence d’esprit. Pour revenir a l’Ombudsman, j’ose espérer que le mot dialogue reviendra souvant dans ses nouvelles fonctions.

  12. Kabingo Dora

    C’est qui encore Mr Edouard Nduwimana , Ombudsman du Burundi ? Je ne connais pas ce mec moi .

  13. SIEMPRE HAGURUKA

    J’aimerais que l’auteur de cet article m’explique un peu ce qu’il a voulu dire : ” …à ne ménager aucun effort dans la recherche de la paix et dans la dénonciation des criminels.”
    je vous remercie.

  14. Bundes

    Sawa sawa mr ombudsman tu commences à comprendre qu’ il faut dialoguer avec tous les concernés ! Avec la prochaine perturbation de la constitution quel gachi! !! ” ni ukumesana gusa “

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’heure de la raison

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’heure de la raison

La nouvelle est tombée comme un couperet, elle fait couler beaucoup d’encre et de salive. La «déclaration sur l’exécution de l’arrêt 859 et saisie des biens meubles et immeubles dans le dossier RMPG 697 bis/MA/BV/NTH », en rapport avec le putsch (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 370 users online