Mercredi 08 décembre 2021

Société

Le Synaeb accuse la Cossesona de violer la liberté syndicale

23/04/2021 Commentaires fermés sur Le Synaeb accuse la Cossesona de violer la liberté syndicale
Le Synaeb accuse la Cossesona de violer la liberté syndicale
Le président du Synaeb accuse la Cossesona de violer la liberté syndicale

Dans un communiqué de presse sorti le 20 avril, le nouveau Syndicat national des enseignants du Burundi (SYNAEB) rejette les accusations de la Coalition spéciale des syndicats des enseignants pour la solidarité nationale (Cossesona).

Cette dernière a déclaré, le 16 avril, lors de son assemblée générale à Rutana, que les nouveaux syndicats prélèvent par force les cotisations sur les salaires des enseignants.

« Le Synaeb tranquillise les enseignants et déclare qu’il n’a jamais commis cette infraction », assure Frédéric Nzeyimana, président de ce syndicat agréé en décembre 2020.

Ce dernier confie, par ailleurs, que le Synaeb dispose des cas d’enseignants à qui des syndicats affiliés à la Cossesona prélèvent arbitrairement des salaires alors que ces enseignants ont présenté les lettres de démission.

Il montre un accréditif bancaire d’une enseignante affiliée désormais au Synaeb où on lui a prélevé une somme sur son salaire par deux syndicats SIPESBU et CONAPES alors qu’elle a déposé ses lettres de désengagement dans ces deux syndicats. Le SYNAEB demande à la Cossesona de respecter la liberté syndicale.

L’inspecteur général du travail et de la sécurité sociale au ministère de la Fonction publique a mis en garde, lors de l’assemblée générale à Rutana, tout syndicat qui force les fonctionnaires sans leur accord et un agent du ministère de l’Education qui serait complice.

« Nous allons prendre des mesures qui s’imposent pour juguler ce problème des cotisations forcées. Ils seront tous punis conformément à la loi », a-t-il averti.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’entrée de la RDC dans l’EAC, quelles opportunités ?

Depuis son investiture, le 24 janvier 2019, le président Félix Tshisekedi s’est donné comme priorité d’axer sa politique régionale sur la coopération et l’intégration. Il s’est aussi engagé à travailler étroitement avec ses pairs afin de rétablir la paix et (…)

Online Users

Total 3 933 users online