Mardi 04 octobre 2022

Société

Le CNC recommande une organisation d’autorégulation des médias

04/05/2022 1
Le CNC recommande une organisation d’autorégulation des médias
Vestine Nahimana : « Il est souhaitable que les organisations des professionnels des médias se réorganisent pour s’autoréguler.»

Souhait exprimé par la présidente du Conseil national de la communication (CNC), lors de la célébration de la journée internationale de la presse dans les enceintes de la Maison de la Presse, mardi 3 mai, à Bujumbura. « Il est souhaitable que les organisations des professionnels des médias se réorganisent pour s’autoréguler », a déclaré Vestine Nahimana, dans son discours de circonstance. Elle invite les professionnels des médias à redynamiser l’Observatoire de la presse Burundaise(OPB), une sorte de tribunal des paires en mesure de travailler avec vivacité.

Rappelant la mission de régulation des médias du CNC, Mme Nahimana soutient qu’elle incombe aussi aux responsables des médias. Pour elle, une organisation d’autorégulation des médias pourrait anticiper sur le travail du CNC.
L’Observatoire burundaise est (OPB) est en veilleuse depuis l’éclatement de la crise en 2015. Certains professionnels des médias considèrent que son absence fragilise le tissu médiatique burundais.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Samandari

    « …Rappelant la mission de régulation des médias du CNC, Mme Nahimana soutient qu’elle incombe aussi aux responsables des médias. Pour elle, une organisation d’autorégulation des médias pourrait anticiper sur le travail du CNC… ».
    Pourquoi pas ! Après tout on est mieux servi que par soi-même.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 167 users online