Jeudi 15 avril 2021

Société

L’ambassade des USA veut renforcer son partenariat avec l’Université du Burundi

07/12/2019 Commentaires fermés sur L’ambassade des USA veut renforcer son partenariat avec l’Université du Burundi
L’ambassade des USA veut renforcer son partenariat avec l’Université du Burundi
L’ambassadrice des USA : «Notre priorité, c’est la jeunesse.»

A la suite de sa visite dans les locaux de l’Université du Burundi, l’ambassadrice des USA, Eunice Sharon Reddick, s’est dit largement satisfaite des efforts fournis dans l’apprentissage de la langue anglaise à l’Université du Burundi. Elle a précisé aussi que c’était une occasion de faire un suivi sur le materiel octroyé dans le passé à l’Université du Burundi par l’ambassade des États-Unis (livres, ordinateurs, étagères, etc.). «Notre priorité, c’est la jeunesse. Dans cette optique, nous avons des programmes d’accompagnement pour les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études dans des universités américaines, surtout dans le domaine de la recherche», a-t-elle estimé.

Notons qu’en marge de cette visite, une remise de certificats a eu lieu pour des membres du personnel de l’Université du Burundi ayant bénéficié d’une formation en informatique appuyée par l’ambassade des USA.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 146 users online