Société

La route Kamesa au bord d’un gouffre

25/03/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur La route Kamesa au bord d’un gouffre
La route Kamesa au bord d’un gouffre
La circulation sur la route Kamesa continue, malgré son état de délabrement.

Environ une partie de la route de la RN7, qui sépare la zone Musaga et la commune Ijenda, s’est effondrée. L’administration de la zone Musaga lance un cri d’alarme.

Mardi 24 mars, au parking de Musaga où stationnent les bus qui vont dans les provinces au Sud du pays, l’inquiétude se lit sur les visages. Au niveau de la rivière Kamesa, presque la moitié de la route qui passe au-dessus de cette rivière, s’est écroulée. La partie de la route restante s’est affaissée. Malgré son état de délabrement, la circulation continue aux risques et périls des usagers.

Les habitants rencontrés sur les lieux, racontent que cette route s’est écroulée suite aux fortes pluies qui ont emporté lentement une partie de la terre en bas de ce pont. D’après ces derniers, la situation date environ un mois. « Le pire de tout, c’est que les véhicules poids lourds continuent de passer sur la partie restante ».

Antoine Rumenyetso, chef de zone de Musaga, confie que la route Kamesa et les autres ponts de la localité, en mauvais état, se sont détériorés suite aux pluies torrentielles, de ces derniers jours.

D’après lui, cette route figure sur la liste des ponts en cours d’effondrement. « Le jour où le pont s’écroulera entièrement, ça sera la catastrophe ».

M. Rumenyetso demande au gouvernement de prévoir une réhabilitation urgente de cette route ainsi que la canalisation de la rivière Kamesa. Il propose que la reconstruction commence par la passerelle reliant la RN 7 et le quartier Musaga, en passant par le quartier Kamesa, en attendant que la RN7 redevienne fonctionnelle.
Signalons que les travaux de réhabilitation de la passerelle qui relie la RN7 et la zone Musaga, ont déjà commencé.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 346 users online