Sécurité

La police attire l’attention de la population sur l’usage des faux documents

25/10/2019 Jérémie Misago Commentaires fermés sur La police attire l’attention de la population sur l’usage des faux documents
La police attire l’attention de la population sur l’usage des  faux documents
Des faux documents saisis par la police

Lors d’un point de presse de ce jeudi 24 octobre, la police a présenté à la presse 5 faussaires dont un ressortissant congolais avec leurs matériels au bureau du service de renseignement, SNR.

« Permis de conduire biométrique, 6 certificats internationaux de vaccination, quittances et vignettes fiscales de l’OBR, différents contrats, des diplômes universitaires et des humanités, carnet de chèque de la Bancobu, cachet du parti au pouvoir, des cartes nationales d’identité, les titres de propriété », sont entre autres documents présentés par la police.

Pour OPP2 Moise Nkurunziza, porte-parole adjoint de la police, les cinq faussaires et leur matériel ont été arrêtés entre les 19 et 21 octobre. Les quatre ont été appréhendés en zone Kinama sauf le congolais Prime Mwenyebatu arrêté à Cibitoke. « Parmi les cinq figure un récidiviste du nom de Janvier Masabo ».

Il a expliqué que ce genre de criminalité n’est pas nouveau au Burundi. « Nous regrettons qu’il y a encore des gens qui font recours à ces faux documents. Mais ils exposent. En en cas de saisie, le titulaire du document est poursuivi pour faux et usage de faux».

Interrogé s’il y a une mauvaise collaboration entre la police et la justice, Moise Nkurunziza fait savoir que chaque instance fait son travail. « Une fois arrêtés, les contrefacteurs sont condamnés. Quand ils purgent leurs peines, ils sont relaxés conformément à la loi. Mais il y a souvent des récidivistes.

Il interpelle la population à être vigilants et les invite à dénoncer ces faussaires.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Appel à la retenue

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Appel à la retenue

L’accalmie observée chez les jeunes affiliés aux partis politiques ces derniers jours a été qualifiée de « cessez-le feu », de « suspension des hostilités. » Une situation tendue caractérisée par des provocations, des intimidations, des arrestations arbitraires, des passages à tabac, des biens (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 322 users online