Politique

La francophonie suspend sa coopération multilatérale avec le Burundi

08/04/2016 Fabrice Manirakiza 34

Lors de la 97ème session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF), instance qui rassemble les représentants personnels des chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), cette institution a suspendu la coopération multilatérale francophone déployée au Burundi. A l’exception des programmes qui bénéficient directement aux populations civiles et de ceux qui peuvent concourir au rétablissement de la démocratie.

Comme motifs de cette suspension, les membres du Conseil permanent ont déploré la dégradation de la situation sécuritaire et l’absence, malgré les efforts significatifs déployés sans relâche par la Communauté internationale, d’avancées dans l’instauration d’un dialogue politique réellement inclusif.

IMG-20160408-WA0029-1Suite à cette décision, les réactions n’ont pas tardé. Le conseiller en communication du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, s’est fendu d’un tweet où il se demandait si «le Burundi devrait se prosterner devant ce déni de sa souveraineté.»

Dans la foulée, le Conseil permanent a adopté à l’unanimité une résolution permettant la levée de la mesure de suspension et la réintégration de la République centrafricaine (RCA) au sein des instances de l’OIF.

IMG-20160408-WA0027-1

Forum des lecteurs d'Iwacu

34 réactions
  1. Fofo

    @Jean,
    Vous avez fait du français une langue de fierté, très compliquée (qui ne tolère pas même une erreur d’orthographe). Pourtant l’anglais est devenu une langue de business dont le seul but aujourd’hui est de communiquer! Langue très sympathique et très simple. Pendant que vous continuez à compliquer davantage votre langue, les anglo-saxon continuent eux à simplifier davantage leur langue en incluant les termes et verbes du français afin de s’approcher de la communauté francophone dans leur communication courante! Moi, par exemple j’ai appris très peu d’anglais mais aujourd’hui l’anglais est devenu ma langue de travail.

    Par ailleurs, le Burundi n’a plus besoin du français car le gros de ses échanges commerciaux passent entre les pays anglophones. Les échanges avec la DRC pourront continuer sans problème avec le Swahili, le lingala (car pas mal des burundais parlent cette langue) et Kirundi (car les congolais de l’Est communiquent bien en kirundi).

  2. Fofo

    @Jean, [ Peu-etre le capital pille en RDC!], Possible mais le Burundi sous-Buyoya a pillé la RDC aussi!

  3. Kagisye

    Ni bagende, atari kuvuza umunwa bahora bafasha iki?

  4. Fofo

    @Jean,
    Certes, la francophonie est une organisation culturelle mais pour l’intérêt de qui? De la France, de la Belgique (surtout les wallons) et du Canada (Québec). Si elle ne réalise aucun projet de développement économique cela prouve à suffisance qu’elle est une organisation politique d’influence qui ne profite qu’à ces derniers.

  5. Jean

    @Bagaza: Hahaha! Britain dominated the whole world for centuries and is now economically behind Germany, Japan, China, almost on par with France. And we do not talk about the cultural mess that has come from the Anglo-Saxon culture: speculative capitalism, greed, individualism! In Britain, to have marriage visa for a partner, you must earn well above average income. Is that what you call civilised?

  6. Jean

    Mais le francais n’est pas synonyme de francophonie. Les Etats Unies ne sont pas membres du Commonwealth comme la Gambie. L’Algerie est aussi francophone sans etre dans la Francophonie!

  7. Jean

    @Stan: Where is evidence by way that use of English results in comparatively higher development than when English is involved? It not about language but what language helps most, in each situation, to develop a competitive International culture element to the global social landscape.Burundi should stop confusing itself in bringing in too much English when French (and the culture behind it) has not even succeeded yet.

  8. Jean

    @Avenir: So Senegal, Morocco, Tunisia, Cote d’Ivoire are poorer than Sierra Leone, Malawi, Uganda…? You must compare like to like and not put in same baskets places with totally different geographies. And development must be seen as whole, human, economic, social etc. There is no proof that a dominant French results in less development than in case where English is the primary language!

  9. Jean

    @John: “burundi should be anglophone too because anywhere on the age we live in anglophonie is fast on investments approach but franchophonie is more on politics ,social and small none busting projects.”

    Burundi is officially anglophone too but it is a mistake! Spreading resources around two languages will result in average outcome. Burundians will not be sharp enough in any the cultures behind the two languages. And to say English attract more investment is pure ignorance! Is then the Kenyan economy to catch France’s soon? Excellence attracts investment. It is not about the language but having a successful culture to deal with International business. The German economy is by far bigger than Britain’s which has colonised the whole world!
    We need a good language strategy, not jumping on this SO-CALLED East African rubbish! No to cultural assimilation!

  10. Jean

    @Avenir: We will defend our catholic and francophone heritage. We are not Rwanda!

  11. Jean

    La francophonie n’est pas un projet de developpement economique mais plutot culturel, qui est plus important d’ailleurs. Le Rwanda est toujours membre de cette structure. Quant au sort du francais au Rwanda, ne melangeons pas les choses. C’est pas l’imposition de l’anglais au peuple rwandais majorotairement francophone qui fait le progres. Peu-etre le capital pille en RDC!

  12. Kimaranyi

    Je me demande si ce Willy Nyamitwe connaît réellement la place qu’il occupe pour comprendre qu’il ne lui pas permis de tweeter n’importe quoi ? On prend que ce qu’il dit est ce que son chef pense et par conséquent c’est lui même qui le dit au travers Nyamitwe . Quelle diplomatie

  13. ntahitangiye

    Hello Francophonie,
    Un autre pays à sanctionner parce qu’il ne respecte pas la liberté d’expression chère à la Francophonie. L’Algérie a refusé les visas à un journaliste du Monde et une équipe de Canal+, qui voulaient suivre la visite du Premier Ministre français , Monsieur Manuel Valls, dans ce pays.

    http://www.rfi.fr/afrique/20160410-visite-algerie-manuel-valls-evacue-affaire-visas-refuses-journalistes-monde

  14. Fofo

    Rien d’étonnant? C’est une suite logique des pressions occidentales! La francophonie c’est avant tout la France, puis la Belgique, membres influents de l’Union Européenne! Ils seront étonnés quand ils verront que le Burundi subsistera sans ni l’UE ni la francophonie! Par ailleurs, il faut que le Burundi songe à se retirer de cette organisation qui n’a pas aidé le pays à sortir de la pauvreté! Le pays est toujours classé parmi les pays plus pauvres du monde, pourtant de la francophonie! Si le Rwanda ne s’était pas sorti de cette organisation il ne serait pas là où il est aujourd’hui! Il n’y a donc aucune raison d’appartenir à une organisation qui n’aide pas le pays à se développer!

  15. Fofo

    Rien d’étonnant? C’est une suite logique des pressions occidentales! La francophonie c’est avant tout la France! Comme si nous ne savons pas que la France membre influant de l’Union Européenne! Ils seront étonnés quand ils verront que le Burundi subsiste sans ni l’UE ni la francophonie! Par ailleurs, il faut que le Burundi songe à sortir de cette organisation qui n’a pas aidé le pays à sortir de la pauvreté! Le pays a été toujours classé parmi les pays plus pauvres du monde, pourtant il était de la francophonie! Si le Rwanda ne s’était pas sorti de cette organisation il ne serait pas là où il est aujourd’hui! Il n’y a donc aucune raison d’appartenir à une organisation qui n’aide pas le pays à se développer!

  16. Jereve

    Ce Nyamitwe a transformé la Présidence en une officine privée où on tweete n’importe quoi.

  17. Fiston

    La suite, le gouvernement n’arrivera plus a maintenir la paie reguliere des agents de l’etat et de militaire. Ce derniers finiront par manigancer contre L’Etat pour sauver leurs peaux. President kabila you are next hahaha

  18. ntahitangiye

    Recensement des participants au dialogue pour qu’il soit inclusif ?
    https://twitter.com/Ikiriho/status/717809113221226498

  19. Bakari

    @Bagaza
    “Bienvenue l’Anglais, la langue des gens civilisés.”
    Dommage que vous ne nous dites pas ce que vous entendez par “gens civilisés”, pour savoir qui l’est et qui ne l’est pas!

  20. Gendo

    A quoi sert l’usage du français si les pays francophones croupissent dans la misère et d’instabilité.? Le français est une langue qui ne sert à rien.

  21. natacha

    @ 2h..why don’t you start using your own language here? Very few people on this forum speak english; what’s the point of posting messages in a language that you think you shoudnt be used that much? Andika mu kirundi hama ureke ivyo vyongereza bigoramye.

  22. Stan Siyomana

    @titi: “C’est une bonne nouvelle, la Francophonie ne sert a rien aux pays africains…”
    1. Ceci peut bien etre votre avis, mais surtout pas l’avis du regime de Bujumbura qui battait campagne au 23 e Sommet de l’Union Africaine (UA) du 26 au 27 juin 2014 a Malabo en Guinee Equatoriale pour que l’ancien dictateur militaire, le major Pierre Buyoya soit soutenu par les pays africains dans sa candidature au poste de Secretaire General de la Francophonie.
    (Voir “Lettre aux Chefs d’Etat participants au Sommet de Malabo.”, https://buyoyafrancophonie.worldpress.com).
    2. A l’heure ou l’on a tant de problemes dans les universities burundaises, il se pourrait qu’il y ait de jeunes burundais qui ont eu la chance de decrocher des bourses octroyees par la Francophonie.

  23. Bagaza

    Dieu merci ces colonisateurs seront écartés du Burundi. Bienvenue l’Anglais, la langue des gens civilisés.

  24. impunément

    Ok,quel impact cela provoque -t-il sur la population burundaise?Au demeurant,c’est la système BRITISH qui a emprisonné Nelson Mandela pendant 27 ANS et en est sorti LA TËTE HAUTE. Ailleurs,il serait atrocement passé sous les armes.Sous d’autres cieux ,le système British a sorti un président Noir ,Barack OBAMA dans un pays à majorité et financièrement blanc.Le sysème british fait que le Japon,pays nippon,rayonne au monde entier avec une technocratie qui jalouse les nantis de ce monde.N’oublions pas qu’en Chine et en Russie que la 2ème langue est ENGLISH. A côté de chez nous,toujours système british,la TANZANIE ‘-n’a pas connu autant de morts que dans ses voisins d’ascendences coloniale francophone.
    UFISE AMATWI YO KWUMVA NI YUMVE;

  25. ntahitangiye

    “l’absence d’avancées dans l’instauration d’un dialogue politique réellement inclusif”.

    Certaines décisions ressemblent à des publicités de l’humiliation et non aux solutions pour régler la crise.
    La Francophonie peut-elle nous établir la liste de ceux qui doivent participer au dialogue, ainsi que les sujets à traiter pour que le dialogue soit inclusif ?
    Voici une autre déclaration humiliante: “Ouganda: la diplomatie africaine démunie face à l’inertie du régime burundais”
    http://www.rfi.fr/afrique/20160408-ouganda-diplomatie-africaine-demunie-face-inertie-regime-burundais

  26. Kabingo Dora

    @ Titi
    Oui , oui Titi . Paul Léautaud disait ” Je n’ai rien vu de grand dans la vie que la cruauté et la bêtise”
    Titi et Nyamitwe en sont les champions

  27. kubanankera

    Voilà, C’est quoi ces machins d’UA et OIF? Les pays africains sont d’avis que le Burundi n’a pas besoin de VNT (violence, négociation, transition). Alors, que ses promoteurs continuent dans le vent. Ils finiront par comprendre que le Burundi est rendu trop loin de leur point. Et ils se tairont…. Cons rompus!!!!
    Cher Burundi, chers Burundais, gardez à l’esprit que l’INDEPENDANCE REELLE A UN PRIX, un coût. Résister aux chantages et à l’intimidation fait partie de la lutte vers la souveraineté. Que ceux qui veulent partir partent en paix. Ils vous accuseront de tous les maux, ils vous menaceront de coupures des miettes, de sanctions. Cependant, quand vous résisterez le plus longtemps que ça durera, vous verrez, les résultats seront satisfaisant, consolant et vous rendront votre dignité, le bonheur et la joie de vivre CHEZ VOUS.

  28. Mandela

    Childish reactions. Institutions do not work that way, brother

  29. 2h

    This is a clear warning to all Africans not only those who use french language …even English or any kind of language that comes from outside our continent …It is like they are telling us ..to wake up and start to give respect ..and start ..using our own language….I myself as an African i see no reason at all to continue to give these foreign languages a valuable importance than ours …because Africa has hundreds of languages in which …one or two specific languages can be chosen to be the AFRICAN LANGUAGE ….for me this could be a solution to never again to be threatened for a language like french…. we c’d learn their languages in order to communicate with them…

  30. Avenir

    Ni opportunité nziza kugira igihugu c’Uburundi kive muri ako kagwi k’ubuja ngo ni francophonie.
    Umuntu agize umwihwezo akarere ka froncophonie niko kagwiriyemwo ubukene, ubwicanyi, corruption, coup d’états, chomage, amashure aba jeunes bayahejeje batabona ico bakoza ivyo bize kuko bize nabi…ugereranije n’ibihugu anglophones.Uburundi ni buve muri ako kabigiti. Nta gihugu francophone kandi catholique gishobora gutera imbere. Uwumva ni yumve. Iki ntigitegerwa na bose nico gituma mvuze nti uwumva ni yumve.

  31. Joan

    Haha.this is ridiculous. Sorry nyamitwe money is scarce now.you should indeed bow down to this francophonie.if you want independence you have to earn it.actions speak for themselves. people don’t vomit their countrie’s sovereignty on Twitter.they show it to the world with undisputable facts.

  32. MAYUGI

    Le mécanisme de défense de Willy NYAMITWE comme d’habitude! A quand l’enfantillage cessera?

  33. titi

    C’est une bonne nouvelle, la francophonie ne sert à rien au pays africains sauf continuer la colonisation !Passons à “l’anglophonie” vite!

  34. john

    Negociating with putchist is like accepting putch .it does not have any sense in a country.
    Since 1961 putch to putch ,it will be very important to discourage that.
    4years left for elections ,they are welcome .
    Putchism- dialogue business should not be a business in our country
    Who ever who is in presentency is a burundian and he should be respected to finish his mandate.
    Any other aproche is very dengerous.
    We should diostroy any politic of genocide and auto-genocide for respect of human rights for all ,majority and minority
    arusha accord should be respected in letter.
    no negociations anymore without inclusing to the very people not to the chosen ones.
    as burundi i integreting in east africa, burundi should be anglophone too because anywhere on the age we live in anglophonie is fast on investments approach but franchophonie is more on politics ,social and small none busting projects.
    We can attract more investiment in anglophonie than in francophonie.
    francophonie does not give much freedom to the leaders.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

L’arrestation puis l’emprisonnement de Fabien Banciryanino, un député indépendant sous la dernière législature, a créé un certain émoi et a« fait le buzz » surtout sur les réseaux sociaux. Officiellement, c’est pour « rébellion, dénonciations calomnieuses et atteinte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 553 users online