Vendredi 15 octobre 2021

Société

La fête communale : une occasion offerte aux natifs pour contribuer au développement

06/08/2021 Commentaires fermés sur La fête communale : une occasion offerte aux natifs pour contribuer au développement
La fête communale : une occasion offerte  aux natifs pour  contribuer  au développement
Gervais Ndirakobuca : « la mutualisation des efforts est la condition d’un développement réussi »

Dans un point de presse de ce jeudi 5 juillet, le ministre de l’Intérieur du Développement communautaire et de la Sécurité publique a annoncé la célébration de deux journées : celle consacrée à la solidarité locale et la fête communale qui seront célébrées respectivement le 6 et 7 août.

Selon le ministre Gervais Ndirakobuca, la journée de la solidarité locale de ce vendredi 6 août permet de collecter des aides destinées aux personnes vulnérables et autres victimes des catastrophes. « Il est demandé à tous les responsables administratifs locaux et communaux de mobiliser la population de leur ressort », a-t-il insisté. D’après lui, ces aides seront constituées par des vivres de toute nature, des non vivres et/ou de l’argent.

Afin de garantir la transparence et la traçabilité, ceux qui vont contribuer en donnant de l’argent, des comptes sont ouverts au nom de chaque province. « Ils sont invités à acheminer des bordereaux de paiement au niveau de la colline natale ou du quartier de résidence », a-t-il précisé.

Gervais Ndirakobuca a souligné la coïncidence de cette journée avec la fête communale. Célébrée au Burundi depuis 8 ans, cette fête a été mise en place par la loi n°100/203 du 31 août 2013.

« Cette journée a été instituée pour offrir une bonne occasion aux natifs, résidents et Burundais de la diaspora pour se rendre compte de la vie de leur commune, évaluer ensemble et planifier les projets leur ses réalisations de développement et la détermination du rôle de tout un chacun pour la bonne mise en œuvre de ces projets », a-t-il tenu à préciser.

Il a appelé les natifs de la commune, les associations nationales ou internationales, la diaspora, les amis des communes, les églises et autres partenaires, pour qu’ils participent massivement à la célébration de cette journée. « L’objectif est de contribuer, chacun dans son domaine de travail, au développement des communes, surtout que toutes les communes ont actuellement initiées des plans de développement communautaire (PCDC) qui s’inspirent du plan national de développement 2018-2027 ».

Selon le ministre Ndirakobuca, le développement durable n’est possible que si tous les acteurs unissent leurs efforts. « Le renforcement de l’unité engendra la paix, la sécurité et le développement pour tous».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 1 019 users online