#FREE
EN

Environnement

Kinanira : des déchets menacent les ménages.

31/10/2019 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Kinanira : des déchets menacent les ménages.
Kinanira : des déchets menacent les ménages.
Les déchets se jettent entre les ménages

Le caniveau qui conduit les déchets provenant des latrines du Petit séminaire de Kanyosha est débordé. Ces déchets coulent même devant leurs ménages.

Il est 11 heures, mercredi 30 octobre, dans la zone urbaine de Musaga, dans le secteur Ceceni. De loin, l’on sent déjà une odeur nauséabonde dégagée par les déchets venant des latrines du Petit séminaire de Kanyosha. Des mouches partout. Ce caniveau était censé acheminer ces déchets jusqu’à la rivière Kanyosha.

«Nous sommes très inquiets de cette rigole. Nous avons des mouches partout», témoigne Véronique, habitante de cette localité. Cette mère s’inquiète pour la santé des enfants qui jouent autour de ce caniveau. Parfois, ils se baignent dans les eaux de la rivière Kanyosha où se jettent ces déchets.

Léopold Nibaruta, chef de ce secteur, indique que les habitants de cette localité sont menacés par ces déchets qui se jettent même devant leurs ménages.

Le chef du secteur et les habitants demandent que ce caniveau soit reconstruit. Il demande également à la direction du petit séminaire de Kanyosha de construire des regards à l’intérieur même de l’établissement.

Louis Mbazumutima, recteur du Petit séminaire de Kanyosha nie la responsabilité de son établissement. D’après lui, ces déchets viennent dans les ménages de la localité. «Le caniveau conduisant les déchets vers la rivière Kanyosha a été bloqué avec les travaux de reconstruction de la route qui sépare les quartiers Kinanira II et Musaga. Une fois débordé, ces déchets ont commencé à se jeter dans ces ménages», ajoute-t-il.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

“La liberté est la règle, la détention l’exception”

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur “La liberté est la règle, la détention l’exception”

22 octobre 2019, un mardi noir, sombre. Un jour où la vie a été bouleversée pour Agnès, Christine, Térence et Egide. Un jour qui pourrait donner raison à Michel Delpech dans sa chanson : « Il y a des jours (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 101 users online