Vendredi 23 février 2024

Société

Kamanyola/ Adeptes d’Eusébie : «Plutôt mourir de faim qu’apposer les empreintes»

08/01/2018 11

Le HCR a suspendu depuis plus d’une semaine l’aide alimentaire aux réfugiés burundais, adeptes de la prophétesse Eusébie Ngendakumana, vivant dans la localité de Kamanyola à l’Est de la RDC. C’est ce que fait savoir Dionise Nyandwi, leur porte-parole. Ils constituent une ’’communauté à part’’ de plus de 2.500 âmes.

L’inquiétude

La décision de cette agence onusienne est intervenue à la suite de leur refus d’apposer leurs empreintes digitales sur les documents pour leur enregistrement. Ce représentant des adeptes d’Eusébie insiste pour que l’inscription se fasse à la main.

D’après lui, ils ne sont pas contre l’enregistrement. Mais, tient-il à souligner, les adeptes d’Eusébie sont contre les empreintes comme moyen d’identification. Ils s’opposent à tout enregistrement biométrique. «Cette méthode est contraire à nos croyances et aux enseignements d’Eusébie».

Mis à part la coupure des vivres, déplore Dionise Nyandwi, le HCR a déjà annoncé son intention d’arrêter d’ici fin janvier le ravitaillement en eau potable pour notre communauté.

M. Nyandwi appelle les âmes charitables à leur venir en aide : «Le peu de subsides qui nous reste sera épuisé d’ici peu». Avant de soutenir qu’ils sont prêts à mourir au nom de leurs croyances.

Pour rappel, les adeptes d’Eusébie avaient été regroupés dans un camp depuis les tueries qui ont fait 36 morts et plus de 100 blessés en septembre dernier dans la cité de Kamanyola.

La plupart de ces demandeurs d’asile burundais ont pris le chemin de l’exil en juin 2013 pour rejoindre leur idole à l’est de la RDC. C’était après l’interdiction de leur culte à Businde en province de Kayanza, au nord du Burundi.

eau

Forum des lecteurs d'Iwacu

11 réactions
  1. CHIRIMWAMI COLAS

    Merci! nous ne sommes pas analphabète, cependant nous croyons et nous sommes fidèle à ce que nous croyons! Vous ne demderez pas à un musulman de lui donner la viande de porc! Je crois ke plus en grandi en science plus on devient sage ! Et la sagesse oblige également le respect de la liberté des autres tant qu’elle n’empiète pas votre liberté ! et je me demande également pourquoi est-ce qu’on lance des propos souvent injurieux contre Eusebie? Elle n’est qu’une Prophète parmi tant des prophètes dans l’Église! on a connu Lucie de fatima, Bearnadette Soubirou de Lourde, etc. C’est vrai nul n’est prophète chez soi! Je comprends! Même le Christ, le oint de Dieu a été tué et rejeté par sa contré ! A fortiori ses serviteurs, ils seront évidemment rejetés pcq ils ne sont pas plus grand Jésus Christ! On n’oblige à personne de croire à nos croyances, cependant je ne peux que vous demandez de respecter notre liberté de croire parce que cela fait parti de l’essence humaine! Par ailleurs il existe nombreux modes d’enregistrement ! Pourquoi veulent-ils seulement l’enregistrement biométrique au prix de la vie? Il y a qlq chose qui cloche face à ce mode d’enregistrement!

  2. Gacece

    On ne peut pas forcer les gens à agir contre leur croyances, mais on n’est pas obligé à les y suivre et à les y renforcer non plus! Ils ont le choix et ils ont choisi! Leurs croyances vont les sauver.

    Voilà un problème de résolu!

  3. Kibwa

    Laissez-les mourrir de faim, après tout ils sont dans la croyance et là-dedans des vies humaines ont été sacrifiées depuis la nuit des temps!!! Les hommes se sont immolés en plein dans l’obscurantisme depuis le moyen âge!!!
    Au moins eux!!! Ils sont mieux que ces jeunes que la bande de Bujumbura a entassé dans les camps en Tanzanie et en Ouganda, en train de mourrir dans le fleur de l’âge, alors chez Eusébie le plus jeune d’entre eux à l’âge de mourrir!!!
    Il semble plutôt qu’ils ont de grands champs de manioc et de patates douces. Pendant que les uns s’occupent de cette dame(la nettoyer, la nourrir la cuillère dans la bouche….), les autres sont dans les champs……..donc ils ont à manger
    KIbwa

    • Meursault

      Eusébie Ngendakumana égale une analphabète qui maintient d’autres incultes dans l’obscurantisme! Elle n’a rien d’une prophétesse,elle est plutôt un démon surpris par la lumière.

      • Znk

        @Meursault
        Pas tout à fait incultes! J’ai ouï dire qu’il y aurait des avocats parmi eux.
        Si c’est vrai et que vous considérez qu’un avocat peut être analphabète, c’est que vous, de votre côté vous devez être comme Albert Einstein au moins.

        • Meursault

          @Znk
          Un intellectuel suppose un esprit critique et un peu de jugement pour éclairer les autres. »Salus et lumen populi »(salut et lumière pour le peuple) dit une affiche sur une université de l’Afrique centrale si j’ai bonne mémoire.Pour vous dire qu’il ne suffit pas d’être affublé d’un diplôme de juriste ou encore d’un titre d’avocat pour faire un excellent intellectuel et cela ne nécessite pas d’avoir le génie d’Einstein pour le constater!
          Mais je vous comprend! Des « intellectuels » du genre d’avocats d’Eusébie(qui foncent sans savoir où ils vont ni ce qu’ils cherchent juste comme un camion ayant perdu son système de freinage) il y en a plein chez les dd.Quand on a vu des gens portant des titres universitaires traînaient la pauvre population burundaise dans la rue pour lui demander ensuite d’hurler et de pleurer on s’est beaucoup interrogé sur quoi a servi leur passage dans les auditoires universitaires.Salut!

          • Znk

            @Meursault
            Je suis seulement entièrement d’accord avec Coluche lorsqu’il dit que: « l’intelligence c’est comme le chocolat à tartiner (je préfère le chocolat à la confiture; question de goût); moins on en a et plus on en étale »!

    • Balance Capri

      Le but de toutes les organisations qui se disent humanitaires doit être fondamentalement de protéger la vie, le HCR ne peut pas s’y soustraire sous le prétexte de l’enregistrement biométrique. Il existe
      d’autres façons de faire l’enregistrement. Les opinions qui disent de les laisser mourir manquent d’empathie. Ces analphabètes, ces fidèlesd’Eusebie » sont le produit de la société et de la guerre. Ils ont besoin d’aide et pasde condamnation ou d’abandon.

      • roger crettol

        @ Balance Capri

        Oui, complètement d’accord. Quelles maladresses ont poussé Madame Eusébie dans ce refus catégorique de l’identificaton par empreintes digitales ? Et les plus éduqués du camp pourraient probablement alléger le surcroît de travail résultant de ce refus …

        Prendre une personne en photo, c’est encore aussi, parfois, lui prendre une partie de son âme. Comment dissiper les craintes que cette « possession » peut provoquer ? Pas tous les humains vivent dans un monde parfaitement rationnel.

        • Bucumi

          Honte Aux Nations Unies, aux ONG et à leurs textes de soi-disant lois en faveur des vulnérables! Ces adeptes savent ce qu’ils disent et ce qu’ils font. Donnez la preuve du contraire par l’intelligence, la science et la foi comme eux ! Attention à ceux qui se croient en la science de la biométrie!

      • Banzubaze

        @Balance Capri
        Remarquez que Madame Zébia n’a rien inventé. Avant elle il y a eu d’autres.
        Ceci pour dire que l’on ne doit pas prendre ces personnes pour des sot(e)s.
        Lisez ceci:
        https://www.ladepeche.fr/article/2012/09/03/1431226-c-est-quoi-la-secte-moon.html

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Crise à l’Est de la RDC. On ne choisit pas ses voisins

Le 37ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est tenu dans un contexte très mouvementé de tensions dans plusieurs parties de l’Afrique. Lors du discours inaugural de la séance plénière, Moussa Faki Mahamat, président de (…)

Online Users

Total 1 663 users online