Société

«Les pèlerins à la Mecque ont prié pour des élections transparentes et apaisées en 2020»

11/08/2019 Jérémie Misago Commentaires fermés sur «Les pèlerins à la Mecque ont prié pour des élections transparentes et apaisées en 2020»
«Les pèlerins à la Mecque ont prié pour des élections transparentes et apaisées en 2020»
Des fidèles musulmans lors de l’ l'Aïd el Kébir au terrain de Nyakabiga.

«Nous avons demandé aux pèlerins à la Mecque de prier pour que  les élections de 2020 ne soient pas entachées d’irrégularités pouvant provoquer des manifestations et de la violence. Nous croyons que Dieu le Tout-Puissant exaucera nos prières comme il l’a promis», a fait savoir Sadiki Kajandi Abdallah, représentant de la Communauté islamique du Burundi (COMIBU).

C’était ce dimanche 11 août, devant des fidèles en commune Nyakabiga, lors de la célébration l’Aïd el Kébir, la fête du sacrifice.

Il explique que cette fête marque la fin du pèlerinage à la Mecque. Il est célébré sous le symbole de la paix, de l’unité et de l’amour dans notre pays. «C’est le moment de sauver nos cœurs de toute méchanceté, c’est une période du changement pour devenir des gens épris de paix».

Nsimmy Abdoul, un des fidèles sur place, parle d’une fête plus importante : «Elle offre une opportunité de partager pas seulement avec  les musulmans mais aussi avec nos voisins chrétiens ». Et d’insister : «Que les Burundais sachent que l’amour est le moteur de tout.  Pas d’amour, pas d’entraide encore moins l’unité !»

Révérien Ndikuriyo, président du sénat, présent aux cérémonies, a insisté sur l’entraide mutuelle. Il a donné à son tour une enveloppe d’un million pour venir en aide au plus  nécessiteux.

Les cérémonies se sont clôturées par l’abattage rituel d’un mouton par Sadiki Kajandi, représentant de la Comibu.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un châtiment qui ne s’explique pas

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un châtiment qui ne s’explique pas

Certains directeurs des écoles s’apprêteraient à « châtier » les lycéens coupables d’avoir déchiré leurs uniformes pour célébrer leur  joie de sortir du secondaire et d’accéder à l’enseignement supérieur. Iwacu et de nombreux lecteurs  se sont exprimés là-dessous. Parents, éducateurs, syndicalistes, autorités (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 380 users online