Vendredi 01 mars 2024

Société

Judith Basutama, correspondante de BBC : «Je vais comparaître »

21/03/2018 9
Judith Basutama, correspondante de BBC : «Je vais comparaître »
Judith Basutama, la journaliste convoquée

Judith Basutama, correspondante de la BBC au Burundi est convoquée pour se présenter ce mercredi 21 mars au Tribunal de Grande Instance de Mukaza. Motif de sa convocation : «Instruction-dossier». C’est ce qui est mentionné sur sa convocation.

Mardi 13 mars, les réseaux sociaux ont relayé une information faisant état de sa convocation à la Présidence de la République : «Elle aurait mal traduit le titre ‘‘imboneza yamaho’’, donné au Chef de l’Etat au terme d’une sorte de conclave du parti au pouvoir, en ‘‘guide suprême éternel’’». C’était une fausse alerte. Ces informations ont été vites démenties par la concernée.

Contactée ce mardi dans l’après-midi, Mme Basutama affirme avoir été assignée Tribunal de Grande Instance de Mukaza pour ce 20 mars: «J’ignore les motifs et les mobiles mais je vais comparaître».

Forum des lecteurs d'Iwacu

9 réactions
  1. Quelqu’un qui est intelligent partout au monde doit respecter la justice. En France, on juge un encien President. Qui est alors superieur a la Justice??? Les Burundais devraient en principe avoir un minimun d’intelligence quand ils commentent sur leur propre pays.

    • harimbari

      Je pense que le notre aura son tour d’etre juge.

  2. Pablo moses

    Kura meza madame ntibakumese

  3. kabingo dora

    Comment traduit t on donc « imboneza yamaho » ?
    – imboneza = guide , éclaireur
    – yamaho = éternel , permanent , indéboulonnable , infini , perpétuel, durable etc
    On veut donc s’en prendre à Judith ? Du grand n’importe quoi ?

    • Bakari

      @kabingo dora
      Et comment traduisez-vous « umunyamabanga ntayegayezwa »? Moi je dirais « secrétaire indéboulonnable »! Celui-là existait à l’époque du parti unique, non? A moins que vous n’étiez pas encore né.
      Bref, cette histoire est une tempête dans un verre d’eau.
      En ce qui me concerne, je reste contre le pouvoir éternel, héréditaire et absolu.

      • kabingo dora

        @Bakari
        Vos arguments tordus ne m’emeuvent pas Bakari ! Je n’étais pas né sous Ntare Rugamba mais je sais des choses sur lui ! Ou même Louis IV
        Ces traductions sont des synonymes

        • Bakari

          @kabingo dora
          Une chose est sûre, c’est que vous êtes adepte de discussions puériles; c’est votre addiction.

  4. kabingo dora

    Comment traduit t on donc « imboneza yamaho » ?
    – imboneza = guide , éclaireur
    – yamaho = éternel , permanent , indéboulonnable , infini , perpétuel, durable etc
    On veut donc d’en prendre à Judith ? Du grand n’importe quoi ?

  5. harimbari

    Take your bag and cross before you get the presidential « visa »

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 423 users online