Samedi 16 octobre 2021

Sécurité

Gitega : 3 morts et une trentaine de blessés dont 2 grièvement dans une attaque à la grenade

Gitega : 3 morts et une trentaine de blessés dont 2 grièvement dans une attaque à la grenade
La consternation, ce lundi matin

L’explosion d’une grenade défensive dans un bar appartenant à un policier connu sous le nom de Gilles au parking de Zege communément appelé ’’Ku Masanganzira’’ a fait 2 morts sur le champ et plus de 25 blessés. C’était dans la soirée de ce dimanche 19 septembre.

Un homme gravement blessé a succombé à ses blessures après son évacuation à l’hôpital de Gitega. Deux autres personnes grièvement blessées ont été amenées à l’Hôpital de Mutoyi.

Selon des témoins sur place, quand elles ont été évacuées, elles étaient dans un état critique, l’une d’elles a été sérieusement touchée dans le dos.

D’après ces mêmes témoins, les deux personnes tuées sur place étaient un couple d’enseignants qui étanchaient la soif.

Les éclats de cette grenade ont touché des véhicules stationnés dans le parking, plusieurs voitures ont eu des vitres brisées.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Nzoga

    @Yan
    None ico Mujosi abeshemwo ni igiki? Canke le verbe “se réjouir’ ntuzi sa signification!!!

  2. Mujosi

    Leta Mvyeyi Nkozi ntiyotohewe kuvyerekeye gukora iccungera umutekano!!! Mwaro Gitega Muramvya ibintu biguma biparangana

    • Yan

      @Mujosi
      Uvuga nk’uwubifisemwo uruhara?

      Honte à toi! Shame on you! Tu te réjouis de l’horreur!

  3. Nduhirubusa

    C’est du terrorisme !
    Les OPJ doivent transmettre rapidement leurs enquêtes au juge d’instruction pour un suivi rapide. Si non les gens risquent de répondre à la violence par la violence et le cercle infernal continuera. Il faut que tout le système touchant la justice se ressaisisse pour briser cete machine de violence interminable.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 849 users online