Mercredi 22 septembre 2021

Environnement

Gihanga/ Kajeke : 118 maisons inondées dont 5 complétement détruites

24/05/2021 Commentaires fermés sur Gihanga/ Kajeke : 118 maisons inondées dont 5 complétement détruites
Gihanga/ Kajeke : 118 maisons inondées dont 5 complétement détruites
Les eaux de la rivière Kajeke ramenées dans son lit initial

Après la désolation semée par la Kajeke, des travaux d’urgence ont été exécutés pour ramener cette rivière dans son lit initial. Des eaux qui menaçaient des maisons et des champs disparaissent petit à petit. Les habitants de Gihanga se disent soulagés.

La rivière Kajeke avait été dévié de son lit initial par des riziculteurs pour irriguer leurs vastes cultures dans la plaine de Gihanga. Avec la montée des eaux dans les rivières, ces eaux ont causé des dégâts énormes.
Lundi 17 mai, quatre ministres du gouvernement dont celui chargé de l’environnement, Déo-Guide Rurema et Gervais Ndirakobuca de l’Intérieur ont décrété des travaux d’urgence pour ramener les eaux dans son lit d’avant.
Il est 11h, ce samedi 22 mai. Des eaux de la rivière Kajeke qui menaçaient d’endommager une partie du cimetière de Mpanda vers Buringa ont disparu.

Ces eaux qui inondaient les ménages de Gihanga et les champs de riz ont été canalisées pour rejoindre le lit initial. « Je suis ravi que pour le moment mon père puisse se reposer en paix. Ces eaux venaient avec force et certaines tombes risquaient se retrouver submergées ou endommagées. Je salue les efforts du gouvernement pour remettre les eaux qui semaient la désolation dans leur lit. Il a entendu nos pleurs», se réjouit un camionneur qui se rendait à Cibitoke.
Des mares improvisées qui s’étaient formées dans les champs de riz disparaissent petite à petit. Des gens sillonnent ces étendues pour ramasser des poissons échoués dans la boue et les alluvions.

La circulation a repris sur différents axes. Les habitants et administratifs de Gihanga soutenus par certaines autorités provinciales de Bubanza s’activent pour évacuer les alluvions qui gênent la circulation sur la 5ème avenue.
Cette situation est le résultat des travaux sur cette rivière Kajeke. Ils consistaient à retracer un canal en amont et en aval du pont sur le RN5 pour permettre aux eaux de se déverser dans la Rusizi. La population de Gihanga ne tarit pas d’éloges. Ils demandent au gouvernement de leur venir en aide pour reconstruire les maisons endommagées par les inondations.

Selon le bilan fourni par Cléophas Nizigiyimana, gouverneur de Bubanza, 118 maisons ont été inondées dont 5 ont été complétement détruites à Gihanga.
Il demande aux riziculteurs de suspendre provisoirement la plantation de cette culture aux abords de la rivière Kajeke en attendant d’autres études.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 234 users online