Samedi 04 février 2023

Politique

Assemblée nationale: Gervais Ndirakobuca approuvé pour la primature

07/09/2022 8
Assemblée nationale: Gervais Ndirakobuca approuvé pour la primature
Les députés en train de voter

Proposé par le président de la République, Gervais Ndirakobuca vient d’être approuvé à 100% par l’Assemblée nationale ce mercredi 7 septembre. Gervais Ndirakobuca devrait prêter serment dans l’après-midi.

Une convocation d’urgence des parlementaires avait été émise dans la soirée du mardi 6 septembre 2022. Jusqu’ici tenue secret, les médias ont finalement été convoqué dans la matinée de ce mercredi.

L’approbation de Gervais Ndirakobuca, jusqu’ici ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique était à l’ordre du jour à l’hémicycle de Kigobe.

Après lecture du Curriculum Vitae du ministre Ndirakobuca, les députés sont appelés à procéder au vote. Mais il y a toujours un problème, les parlementaires n’arrivent pas à se décider sur le moyen de vote.

« Lever le bras pour approbation, c’est plus facile, d’ailleurs, c’est plus rapide. Nous avons beaucoup de choses à faire. Estimez-vous que les projets de loi que nous votons de cette manière sont plus facile ? Assumez votre choix, vous êtes parlementaires, vous êtes libres, pourquoi voulez-vous cacher votre vote ? » lance, Gélase Daniel Ndabirabe, président de l’Assemblée nationale.

Le parlementaire Léopold Hakizimana, élu dans la circonscription de Kayanza avait demandé de procéder au vote secret, pour « des raisons de sécurité ».
« Nous pouvons faire le vote par acclamation, le vote à mains levées ou encore procéder au vote secret. Il est difficile de compter les voix par acclamation, je crois qu’on devrait prendre la dernière option, pour des raisons de modalités et de sécurité. » avait-il dit.

Honorable Suavis Habonarugira, elle, estime que le vote secret est une perte de temps, les parlementaires devraient voter à mains levées.

« J’estime que c’est une perte de temps sur une seule personne. Nous sommes tous libres, ceux qui ne veulent pas approuver la proposition du président n’ont qu’à ne pas lever le doigt et nous autres qui voulons approuver allons le faire. » déclare l’honorable Suavis Habonarugira.

Daniel Gélase Ndabirabe a invité les parlementaires à venir « bien habiller », cet après-midi pour la prestation de serment de Ndirakobuca. « 15h30 précise, vous devrez être tous ici, tous… » a-t-il insisté.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. Ririkumutima

    Regardons comment le monde extérieur regarde le remaniement ministériel opéré hier.
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220908-burundi-%C3%A9variste-ndayishimiye-change-de-premier-ministre-et-veut-reprendre-la-main.
    Les 3 puissantes pesonnalités ont été au coeur du pouvoir depuis 2005. A des degrés divers, ils sont responsables de la situation catastrophique du Burundi.
    Les gens blasés n’esperent rien de ce changement, sauf remplacer un Général par un autre Général.
    Donnons le bénéfice du doute à notre président. Les 2 généraux font partie de l’ Akazu qui a plongé le Burundi au dernier rang: Le pays le plus pauvre et le plus corrompu du monde.
    Ce serait intéressant s ils poyuvaient déclarer leurs biens, comme l exige la onstitution.
    A la sortie du maquis, ils étaient pauvres comme Job, maintenant sont riches comme Crésus

  2. Claypton

    Espérons que Ndayishimiye 1 sera différent de Ndayishimiye 2 et que les allégations de bloquage de Bunyoni seront vérifiées Maintenant Ndayishimiye devrait commencer à faire ce pourquoi « il a été élu » et ne plus se plaindre…Espérons que ce n’est pas uniquement un changement d’acteurs auquel on assiste…mais j’ai des doutes et j’ espère me tromper…La situation du pays est si catastrophique que les résultats devraient être rapidement palpables. Mungu abariki Burundi.
    La leçon qui se confirme est que l’accaparement matériel et l’ arrogance qui s’ensuit ne sont pas des gages de succès et svp arrêter e mélanger le rapport à Dieu avec la gestion de la Cité.

  3. Mafero

    Est-ce que l’on va continuer a clamer d’un Etat-Mvyeyi, un Etat qui est comme un parent qui raffle toute la nourriture sans se soucier si les enfants on d’abord mange ou pas.

  4. Nkamicaniye

    oh ! Tous les députés ont levé la main d’après la photo ! Personne parmi eux ne le soutenait canke uko zivugijwe niko zitambwa ?

  5. Mafasho

    Quoi qu’il en soit, nos chefs ont vraiment la mémoire courte ! Sortir des privilèges n’est pas si compliqué ! En voilà un exemple de plus.

  6. Bakame

    Décidément le Pasteur Mbayahaga a une liaison directe avec Dieu.
    N avait il pas prédit la chute d’un des jumeaux?
    Espérons que la corruption stratospheric sera endiguée

  7. Gacece

    CHICHE!

  8. Barekebavuge

    C’est bien une république très démocratique.
    Les votes se font à mains levées comme en Corée du Nord, URSS du temps de Staline .
    Ce n’est pas que nous regrettons le départ de celui qui voulait être Calife à la place du Calife
    Il restera l’un des hommes si ce n’est pas l’homme le plus riche du Burundi.
    Et on sait comment on devient riche sous le reigne DD

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Allo ? Econet Wireless ? Ne raccrochez pas

« La téléphonie mobile, facteur de développement. » Au moins dans deux ateliers, les professionnels des compagnies de téléphonie mobile démontraient noir sur blanc le lien entre sa pénétration et la croissance économique. Entre autres avantages : investissements directs, rentrées fiscales, inclusion financière, (…)

Online Users

Total 3 061 users online