Sports

Football Eliminatoires/Coupe du Monde 2022 : les Intamba jouent leur survie

06/09/2019 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Football Eliminatoires/Coupe du Monde 2022 : les Intamba jouent leur survie
Football  Eliminatoires/Coupe du Monde 2022 : les Intamba jouent leur survie
Pour passer ce tour, le Burundi doit gagner.

Accroché à domicile mercredi 4 septembre (1-1) contre la Tanzanie, pour espérer franchir le tour suivant, le Burundi est dans l’obligation d’arracher un résultat positif, ce dimanche 8 septembre à Dar-es-Salaam.

Remporter  par un but d’écart  ou faire le deux est  la mission  qui attend les ouailles du sélectionneur Olivier Niyungeko, alias Mutombola les jeunes Intamba au stade Uwanja wa Taifa de Dar-es-Salaam.

D’ores et déjà, s’accordent à dire tous les observateurs, une manche retour qui s’annonce incertaine. Dubitatif dans  ses  choix tactiques, c’est un  Mutombola  qui, une fois de plus, a raté l’occasion d’engranger les précieux trois points qui l’aurait permis d’aborder le match en parfaite confiance. La faute : son incapacité à  trouver un onze de départ idéal. « S’il veut se préserver des foudres des fans burundais, il doit remanier son onze de départ», préviennent bon nombre d’observateurs. Allusion faite  au  positionnement  de Caleb. « Comment oser associer des joueurs qui n’ont jamais joué ensemble. Un risque incommensurable ». D’après eux, une attaque remodelée est plus qu’idoine. « C’est clair ! Pour apporter  plus de punch en attaque Fiston Abdoulazak et Mohamed Amissi devraient commencer la rencontre ». Pour ce match retour, ils soutiennent qu’un 4-4-2 ferait l’affaire.

Faire le jeu

Pour ces fans, un but précoce permettrait aux Burundais de s’installer dans le match pour ainsi imposer leur tempo. « Mais, aussi faut-il qu’ils fassent  le jeu et  ne se barricadent pas derrière  ». Pour ce faire, analyse  A.M, journaliste sportif : « Un milieu  de terrain doublé d’un second rideau  est nécessaire ».D’après lui, une stratégie qui permettrait  de  contrer carrer  la montée des latéraux  adverses et  de protéger une défense parfois mise à mal, suite au milieu de terrain poreux. Quant à Mutombola, il  tranquillise : « La balle est dans notre camp, à nous d’être plus réalistes  devant le but et marquer ce but à l’extérieur  qui nous  mettrait  à l’abri d’un retournement de situation». Aux doutes des uns et des autres sur la fraîcheur physique de ses joueurs, il explique : « Pour la plupart,  les championnats viennent tout juste de commencer. Normal qu’ils  ressentent une légère fatigue parce qu’ils n’ont pas encore de matches dans leurs jambes ».

En cas de victoire, le Burundi intègrera la phase des poules pour un dernier écrémage.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Non au rapatriement forcé

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Non au rapatriement forcé

Les réfugiés burundais vivant dans les camps en Tanzanie sont sommés de revenir au bercail « de gré ou de force ». Un accord de rapatriement a même été conclu entre les ministres burundais et tanzanien de l’Intérieur. Ce document qualifié de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 332 users online