Dimanche 20 juin 2021

Politique

Fabien Banciryanino condamné à une année de prison

08/05/2021 1
Fabien Banciryanino condamné à une année de prison
Fabien Banciryanino condamné à une peine d’une année de prison et d’une amende de 100 mille BIF

Le Tribunal de Grande Instance de Ntahangwa s’est prononcé ce vendredi 7 mai 2021 sur l’affaire Fabien Banciryanino, cet ancien député au franc parler a été condamné à une année de prison et une amende de cent mille francs burundais.

«Finalement le verdict est tombé mais on s’attendait qu’il soit acquitté », a indiqué son avocat, Me Christophe Nkeringanji, un peu déçu par ce verdict.

Cet ancien élu du peuple dans la circonscription de Bubanza est poursuivi pour «rébellion, dénonciation calomnieuse et atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat ».

Il est détenu à la prison centrale de Mpimba, depuis 8 octobre 2020. Le 19 mars, Fabien Banciryanino avait comparu devant le Tribunal de Grande Instance de Ntahangwa et l’affaire a été mise en délibéré, dès lors.

Ce vendredi 7 mai, le tribunal a rendu son verdict et Banciryanino doit purger une peine d’une année et payer une amende de 100 mille francs burundais.

«Nous sommes heureux que le tribunal n’ait pas tenu en considération uniquement les demandes du ministère public, qui lui avait requis une peine de deux ans de prison et une amende de 200 mille d’amende, mais aussi ceux de l’accusé », ajoute Me Nkeringanji.

«Le verdict allait tomber le 19 avril. Ce retard avait été signalé au président de la CNIDH. Et comme cet ancien député avait déjà purgé la moitié de sa peine, peut-être qu’il allait bénéficier de la grâce présidentielle », regrette Me Christophe Nkeringanji.

Selon lui, depuis que l’affaire a été mise en délibéré, il n’avait pas la permission de lui rendre visite. Il espère que cette fois-ci, il pourra voir son client pour apprécier s’il y a lieu d’interjeter l’appel.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Arsène

    “Il espère que cette fois-ci, il pourra voir son client pour apprécier s’il y a lieu d’interjeter l’appel.”

    Si, comme l’a indique Iwacu au moment où M. Banciryanino a été incarcéré, « On l’accuse de s’être opposé à ce que Feu président Pierre Nkurunziza reçoive le titre de Guide suprême du patriotisme et de l’avoir accusé de crimes.”, interjeter appel ne devrait pas faire l’ombre d’un doute.

    Nous sommes hélas encore à des années-lumières d’une véritable justice.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. Lever l’équivoque

En vue de faire face à la propagation de la Covid-19 par des gens en provenance de l’extérieur, le gouvernement avait fermé des frontières terrestres et maritimes, même si certaines sont restées poreuses. Une quarantaine obligatoire de quatre jours pour (…)

Online Users

Total 1 278 users online