Mardi 27 septembre 2022

Société

Enregistrement des tricycles et des deux-roues : les conducteurs réclament le prolongement du délai

17/03/2022 Commentaires fermés sur Enregistrement des tricycles et des deux-roues : les conducteurs réclament le prolongement du délai
Enregistrement des tricycles et des deux-roues : les conducteurs réclament le prolongement du délai
Des conducteurs venus pour l’enregistrement de leurs motos et de leurs tricycles

Après l’expiration ce mercredi 16 mars du délai d’enregistrement des motos et des tuk-tuk circulant en mairie de Bujumbura, la plupart des conducteurs de ces deux-roues et tricycles demandent qu’il y ait une prolongation afin qu’ils puissent être en ordre.

Dans les différents centres d’enregistrement visités, il se remarquait encore ce mercredi des conducteurs de ces motos et tricycles venus pour ces formalités recommandées par le ministre de l’Intérieur du Développement communautaire et de la Sécurité publique.

C’est dans le cadre de la mise en application de la mesure limitant l’espace de circulation pour les motos, les vélos et les tricycles. Mais certains d’entre eux n’ont pas été enregistrés faute de documents au complet.

« Trois jours ne suffisent pas car les conducteurs des tuk-tuk et de motos sont nombreux, et en plus, il y a des gens qui n’avaient pas encore fait les transferts », plaide un conducteur de tricycle interrogé.

Selon un conducteur de moto rencontré, c’est une chose que l’on ne fait pas en une seule journée. « Et il y a d’autres qui ne l’ont pas encore fait faute de moyens pour payer les frais de transfert et sans ces transferts, impossible d’enregistrer sa moto ni son tuk-tuk ».

« Nous demandons que ce délai soit prolongé et qu’on nous accorde encore au moins 10 ou 15 jours de plus », ont appelé la plupart de conducteurs de motos et de tricycles.

Un délai de grâce de 10 jours pour permettre l’enregistrement des motos, des vélos et des tuk-tuk a été accordé par le ministre chargé de l’Intérieur le 10 mars avant la mise en application de la mesure de limitation de l’espace de circulation de ces deux-roues et tricycles.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une décision qui replace le droit à l’honneur

La décision gêne, dérange, embarrasse. La Cour de Justice de la Communauté Est-Africaine (EAC) a, dans sa chambre d’appel, conclu que la décision de la Cour constitutionnelle du 5 mai 2015 autorisant le candidat du parti au pouvoir d’alors à (…)

Online Users

Total 1 214 users online