Mardi 13 avril 2021

International

Décès du président Magufuli : le président Ndayishimiye choqué

18/03/2021 4
Décès du président Magufuli : le président Ndayishimiye choqué
Le président tanzanien avec son homologue burundais

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon ami et frère son excellence John Pombe Magufuli », a écrit, ce jeudi 18 mars 2021, le président Évariste Ndayishimiye, sur son compte twitter.

« Mes pensées et prières sont pour le gouvernement tanzanien, son peuple et la famille éprouvée », a-t-il ajouté. Il regrette le décès d’un «grand leader et un véritable panafricain ».

Le décès du président de la République Unie de Tanzanie a été annoncé, dans la soirée de ce mercredi par la vice-présidente, Dr Samia Suluhu Hassan après des jours de rumeurs persistantes sur un probable décès de ce président qui venait de commencer, il y a quelques mois, son second mandat.

Ces informations qui, à un certain moment ont été démenties par la police et par le gouvernement tanzanien, disaient qu’il serait atteint de la covid-19, qu’il aurait même été admis dans un hôpital au Kenya puis évacué vers l’Inde. Mais le communiqué officiel parle d’un décès suite à une crise cardiaque.

C’est la vice-présidente de la République Unie de Tanzanie, Dr Samia Suluhu Hassan, qui va diriger la Tanzanie jusqu’en 2025. Comme son prédécesseur feu Magufuli, cette native de Zanzibar est issue du Chama Cha Mapinduzi (CCM), le parti au pouvoir.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Bundes

    Espérons maintenant que Madame le Président ne va pas minimiser la Covid 19. En Kirundi on dit qu'”on n’a pas peur d’une forêt mais du fauve qu’on y a vu “”!!

  2. Stan Siyomana

    “Dr Samia Suluhu Hassan”
    C’est tout simplement Mama Samia Suluhu Hassan (en swahili), elle n’est pas docteur.

  3. claudio

    L’Afrique vient de perdre un fils digne de son nom. Paix a son âme

    • Emmanuel

      Il était bien un grand leader et un véritable panafricain, RIP

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 057 users online