Samedi 02 mars 2024

Société

Criminalité : Une grenade fait deux blessés à Musaga

04/10/2018 Commentaires fermés sur Criminalité : Une grenade fait deux blessés à Musaga
Criminalité : Une grenade fait deux blessés à Musaga
C’est avec une grenade que le forfait a été commis

Deux personnes, une femme et un homme, auraient été blessées à la suite d’une grenade lancée dans la nuit de ce mercredi 3 octobre dans les environs d’une position de police située à l’endroit communément appelé «Otraco». C’est dans la zone Musaga en commune Muha de la mairie de Bujumbura.

Cette grenade a été lancée vers 21h d’après L.C, une jeune femme de la localité. Elle affirme avoir vu des étincellements à quelques mètres d’elle. Elle se rendait à une échoppe, située dans les parages de l’endroit ciblé, pour se procurer du lait.

Aussitôt la déflagration, elle et d’autres qui étaient dans les environs ont détalé à toutes jambes. Dans la foulée, une personne a été touchée par les éclats, au niveau de la jambe et du bras.  Elle témoignage avoir entendu par la suite le crépitement des coups de feu.

Selon une autre source qui a requis l’anonymat, une autre victime est un homme qui «venait rendre visite» à sa famille. Ce dernier rentrait d’une prière qui avait été organisée dans un ménage voisin. «Avant qu’il ne soit arrivé, il a été blessé au niveau des côtes. Ainsi, il a été conduit à l’hôpital pour bénéficier les soins», se désole-t-elle.

Aux yeux de toutes les sources interrogées par Iwacu, cette attaque visait les agents de police. Un creux causé par la grenade était visible dans la matinée de ce jeudi à l’entrée de l’avenue Rukoba, partie sud de l’Otraco. «C’est par là que des policiers de la position de l’Otraco font leur ronde nocturne», confient les habitants de la localité.

L.C, soutient que deux policiers étaient sur place au moment de l’attaque. Néanmoins, elle ignore s’ils auraient été touchés.

Les habitants voisins de l’Otraco appellent les forces de l’ordre à plus de vigilance. Cela faisait un certain temps sans que pareil incident ne se produise.

Quant à l’administration locale, Antoine Rumenyetso, chef de zone Musaga, il exhorte les habitants à l’installation des lampes pour éclairer devant leurs maisons. «L’attaquant a pu se cacher pour commettre le forfait à cause de l’obscurité ».

Dans la fouille-perquisition opérée dans la matinée de ce jeudi dans les ménages de cette localité, la police a arrêté des jeunes sans pièces d’identité et les ont remis aux autorités de la zone.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 084 users online