Vendredi 14 juin 2024

Politique

CNL : le secrétaire général rejette l’offre d’assurer l’intérim après la suspension d’Agathon Rwasa

04/07/2023 2
CNL : le secrétaire général rejette l’offre d’assurer l’intérim après la suspension d’Agathon Rwasa
Simon Bizimungu : « Il ne faut pas écouter pas ce groupe de militants opposés à Agathon Rwasa »

C’est un nouveau rebondissement, après la décision prise ce mardi 4 juillet par 10 ténors du Congrès National pour la Liberté de suspendre Agathon Rwasa de la présidence de ce parti, le secrétaire général, Simon Bizimungu, désigné pour piloter le Comité exécutif appelé à assurer l’intérim, refuse cette responsabilité.

Ce proche de cet ancien chef rebelle appelle plutôt tous les militants de ce parti à ’’rejeter le communiqué’’ annonçant la suspension d’Agathon Rwasa signé par ces 10 militants de premier rang de ce parti qui ’’viennent de passer des jours à entraver les activités du parti’’.

Sur son compte twitter, le secrétaire général du CNL rappelle à ce groupe que ’’les coups de force sont révolus, que leurs actes sont contraires aux décisions prises le 28 juin 2023 par le président du parti les suspendant de leurs fonctions de membre de l’organe national de ce parti’’.

Le secrétaire général du CNL, Simon Bizimungu appelle tous les militants à rester unis autour du président de ce parti, Agathon Rwasa. Cet ancien chef rebelle est radicalement opposé à ce groupe, il l’accuse de dissidence mais ce dernier avance comme griefs contre lui de violer les statuts et le règlement d’ordre intérieur du CNL. Il parle de « manquements graves ».

Depuis des mois, le CNL est secoué par des clivages internes et des pressions du ministère de l’Intérieur qui a décidé d’annuler toutes les décisions issues des différentes réunions et de suspendre toutes les activités de ce principal parti d’opposition, avec comme prétexte « d’éviter des confrontations entre ses militants », exception faite pour des rencontres de réconciliations.

CNL

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Mutimutunganye

    None ko abarundi n,amakungu bazi ingene amatora agenda i Burundi. Umutama Rwasa bamukubagura barondera iki? Nibamureke hanyuma bibandanirize uko bahora. Kazihise est prêt pour fabriquer les chiffres pour faire gloire à ceux qui lui donné la mission. les manoeuvres en cours me semblent insensées et étonnant!!!

  2. Katabazi Prime

    Tout est bon pour ne pas dire, mauvais. La balle est en haut et rebondit en défaveur de l’ancien chef rebelle, qui visiblement semble être le plus puissant des partis d’opposition, du moins s’il y en a un qui reste. Tout est planifié d’avance et rien ne peut stopper le bulldozer qui tente de tamponner le CNL. Deux solutions sont possibles : soit Agathon se retire de la présidence et reste avec son honneur d’un grand maquisard ou, simplement, il résiste avec risque de devenir le nouveau locataire de Mpimba , ce que je ne lui souhaite pas. A défaut d’un dialogue franc et sincère entre les compagnons de lutte ( ), l’aigle en tire profite et le CNL perd à la veille des élections. D’autre part, sans être informé d’un probable contrat de deal par les dix députés déchus, on s’attend carrément à la Nyakurization. Tour dépendra de la volonté de l’aigle pour ne pas dire du Ministre en charge des partis politiques. Qui profite cette pagaille su sein du parti numéro deux ? Sans doute le CNDD-FDD. A voir la genèse de ce parti depuis le Palipehutu FNL (original), FNL Icanzo de Mugabarabo du Dr Papy, FNL Iragi rya Gahutu Remy de Methoucela (devenu actuellement le pétrolier virtuel) , FNL de Bigirimana, et le CNL de Rwasa, etc. on a tout vit et compris. Le pire est à venir ! Quand le CNL subit le principe de l’Upronisation, vous comprenez la réaction du parti au pouvoir, par peur ou conviction.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les jérémiades du Frodebu

« Gémir, pleurer, prier est également lâche. Fais énergiquement ta longue et lourde tâche dans la voie où le Sort a voulu t’appeler… » Ces vers d’Alfred de Vigny dans La Mort du loup me sont venus à l’esprit en (…)

Online Users

Total 2 256 users online