Samedi 13 juillet 2024

Politique

CNL : Agathon Rwasa suspendu de la présidence du parti

04/07/2023 3
CNL : Agathon Rwasa suspendu de la présidence du parti
Les 10 députés qui se réclament membres du Bureau politique de 2019 opposés à Agathon Rwasa

C’est officiel, une dizaine de personnalités influentes du parti CNL, le Congrès National pour la Liberté, dont des députés, dernièrement suspendues de leurs fonctions de membre de l’organe national de ce parti, viennent de prendre une décision ce mardi 4 juillet de suspendre, à leur tour, le député Agathon Rwasa de la présidence de ce parti.

Selon les signataires du communiqué de presse annonçant cette mesure, le Comité exécutif est appelé à assurer l’intérim sous la présidence du Secrétaire général du CNL, c’est un proche de cet ancien chef rebelle.

Agathon Rwasa est à couteaux tirés avec ces militants de premier rang de ce parti. Il les accuse de dissidence mais ils lui reprochent de violer les statuts et le règlement d’ordre intérieur du CNL.

Ce n’est pas tout, les 10 députés qui se réclament membres du Bureau politique de 2019 accusent Agathon Rwasa de « manquements graves », de comploter les organes du parti, de violation des textes légaux du parti et du pays.

Ces 10 députés reprochent à Agathon Rwasa de détourner des fonds et du patrimoine du parti, de semer la diversion dans l’opinion et au sein des militants.

Ces militants du CNL opposés à Agathon Rwasa lui reprochent d’égoïsme poussé à outrance, d’absences prolongées même pour des réunions statutaires des organes.

Un autre grief exprimé contre Agathon Rwasa : son « silence face aux demandes incessantes de réunions à travers les plateformes de communication interne et aux correspondances lui adressées ».

Depuis des mois, le CNL est secoué par des clivages internes et des pressions du ministère de l’Intérieur qui a décidé d’annuler toutes les décisions issues des différentes réunions et de suspendre toutes les activités de ce principal parti d’opposition, avec comme prétexte « d’éviter des confrontations entre ses militants ».

CNL

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Bellum

    Le seul parti qui pouvait nous liberer du desastre politique, economique, social er humanitaire que fut le reigne du regime DD est detruit. Il ne reste plus qu’a accepter notre sort de pays le plus pauvre et le plus malheureux du monde pour longtemps encore. C’est notre destin.

    • Gacece

      @Bellum
      Vous avez des attentes médiocres si vous pensiez que le CNL est votre solution miracle. Si vous les admirez tant, dites-leur d’appliquer leurs savoir-faire et savoir-être à la résolution de ce conflit qui les déchire.

  2. Nshimirimana

    CNDD-FDD niyo yigorewe! Rindira induru zivuge ngo niyo isambuye iyo CNL

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Dépités par nos députés

En décembre dernier, une députée a revendiqué, lors d’une séance de questions au ministre de l’Énergie, une station-service réservée uniquement aux élus, se plaignant d’être méprisée lorsqu’elle devait faire la queue. Ces propos ont profondément choqué l’opinion publique et ont (…)

Online Users

Total 2 149 users online