Jeudi 01 décembre 2022

Économie

Cibitoke : Quand la montée du prix du carburant engendre celle des marchandises

18/02/2022 2
Cibitoke : Quand la montée du prix du carburant engendre celle des marchandises

Les conséquences des récentes hausses du prix du litre de l’essence et du gasoil commencent à se faire sentir. Presque tous les prix des produits vivriers dans les marchés ont grimpé.

Dans les principaux centres de négoce des différentes communes de la province de Cibitoke, les prix des produits de première nécessité connaissent une hausse exponentielle. Les prix du haricot, du riz, des pommes de terre, de la viande et des oignons, ont augmenté en moyenne de 20%. Une commerçante de haricot indique qu’avant la mesure de faire hausser le carburant, elle vendait le kg à 1500 BIF. Maintenant, il est fixé à 1800 BIF. « Je dois récupérer l’argent dépensé pour le transport de la marchandise et c’est pourquoi je suis obligée d’arriver à ce prix pour ne pas travailler à perte », s’explique cette femme qui ramène le haricot de Kirundo, à plus ou moins 200 km.

D’après ses propos, le coût de transport de ses marchandises revient pour le moment à 800 mille Fbu alors qu’auparavant on payait 600 mille BIF.
Même son de cloche pour un autre commerçant des pommes de terre produites à Kayanza. « Il est normal donc que je fixe à mon tour le kg à 1300 BIF alors qu’avant je le revendais à 900 BIF ».

Ce commerçant ajoute en outre que si la situation perdure, la plupart des commerçants vont abandonner leur métier car ils travaillent à perte à cause du faible pouvoir d’achat des consommateurs.

Des répercussions sur les consommateurs
Les conséquences de cette montée vertigineuse des denrées alimentaires suite à la hausse du prix du carburant retombent en premier lieu sur les petits consommateurs. Un fonctionnaire de l’Etat rencontré au chef-lieu de la commune Bukinanyana ne mâche pas ses mots. Ce quinquagénaire explique que ses enfants ont dû réduire la quantité et la fréquence de consommation du riz : «Le prix est monté passant de 1800 BIF à 2600 Fbu à cause surtout de la récente mesure de hausse du mazout. »

Différentes sources recoupées et vérifiées font savoir que la plupart des ménages ont déjà senti les difficultés suite à la montée de prix des denrées alimentaires. Un agent du secteur privé établi depuis plusieurs années au chef-lieu de la province de Cibitoke demande au gouvernement de laisser tomber cette hausse du carburant qui vient envenimer une situation de pauvreté déjà précaire au sein de la population. Contacté à ce propos, l’un des administratifs de Cibitoke n’a pas voulu faire de commentaires.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Stan Siyomana

    Même au Vietnam, pays du sud-est asiatique, le prix du carburant a monté.
    « Le prix de l’essence populaire RON 95 a augmenté de 3,79 % à 26 280 VND, tandis que celui du biocarburant E5 RON 92 a augmenté de 3,9 % à 25 530 VND…
    Ces prix ont dépassé le précédent pic atteint en juillet 2014. La hausse de lundi 21 février est la cinquième hausse consécutive depuis le 10 décembre 2021.
    Le ministère de l’Industrie et du Commerce et le ministère des Finances, qui sont responsables de la régulation des prix de l’essence, ont déclaré que les prix des composants de l’essence ont augmenté de près de 6 pour cent depuis le 11 février jusqu’à maintenant… »
    https://vietnam-aujourdhui.info/2022/02/23/le-prix-du-carburant-atteint-un-nouveau-sommet-historique-au-vietnam/

  2. Stan Siyomana

    Le prix du baril (=159 litres) du Brent (= standard international du pétrole brut) ne fait que monter.
    « Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi après une nouvelle escalade dans la crise ukrainienne, un soldat ayant été tué sur la ligne de front selon l’armée ukrainienne et la Russie promettant de riposter aux sanctions américaines.
    Vers 15H30 GMT (16H30 HEC), le prix du baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l’InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l’énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril gagnait 1,53% à 98,32 dollars… »
    https://prixdubaril.com/news-petrole/70401-le-petrole-repart-avec-la-promesse-russe.html
    https://www.barchart.com/futures/quotes/QAJ22/interactive-chart

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 2 533 users online