Jeudi 25 avril 2024

Politique

Ceni : «Les écarts de comportements existent partout»

07/03/2018 1

Le président du groupe parlementaire de la coalition Amizero y’Abarundi dénonce des anomalies dans la mise en place des démembrements de la Ceni.

Pierre-Célestin Ndikumana, président du groupe parlementaire de la coalition Amizero y’Abarundi, dénonce des anomalies dans la mise en place des démembrements de la Ceni : «C’est un processus qui a été fortement émaillé d’irrégularités au niveau communal, par exemple. Je crains pour les étapes suivantes.»

Les «partenaires» de la Ceni lors de la rencontre.

Déclaration faite ce mardi 6 mars lors d’une rencontre organisé par la Ceni avec «ses partenaires électoraux». C’était sur l’état d’avancement des préparatifs du référendum constitutionnel.

Ce député demande des garanties sur l’égalité des chances entre les différentes parties prenantes au processus. Il tient à être rassuré sur la prise en compte des pour et contre le référendum.

Gilbert Bécaud Njangwa, président de l’Onelop Burundi, indique que la constitution du fichier électoral a été «crédible et inclusive». Cependant, il fait remarquer l’absence de mandataires des partis politiques dans le processus d’enrôlement. «C’est quand même un bémol de l’opération».

Pierre Claver Ndayicariye, président de la Ceni, parle de «cas isolés» d’irrégularités qui ne peuvent pas remettre en cause tout le processus. «Les écarts de comportement existent partout.»
Etaient présents entre autres différents représentants des corps diplomatiques, dont les ambassadeurs de France, de Chine et les représentants des ambassades de Belgique, des Pays-Bas, de l’Egypte, etc.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. roger crettol

    « les écarts de comportements existent partout »

    Donc, tout est en règle, au pays où l’arbitraire a en définitive force de loi. Il y a-t-il de quoi se plaindre ? Mais non, mon bon monsieur – les écarts de comportements existent partout. On ne peut rien y faire.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 5 791 users online