Culture

Candidates de Miss Burundi : «chaque enfant a droit à l’enregistrement de sa naissance»

23/07/2016 Martine Nzeyimana 8
Plus d’une centaine de femmes sont venues faire enregistrer leurs enfants
Plus d’une centaine de femmes sont venues faire enregistrer leurs enfants

Aider la zone de Buterere à remplir les formulaires appelés ’’attestation de naissance à domicile’’, a été la première activité que les finalistes de Miss Burundi ont effectuée ce vendredi 22 juillet.

Les douze jeunes filles ont avancé diverses raisons au choix de cette activité. «Un enfant qui n’a pas été enregistré n’est pas juridiquement reconnu. Il est incapable de réclamer son héritage», s’est indignée Gretta Kwizera, une des candidates.

Sonia, numéro une dans les votes s’est dit honorée de prendre part à cette activité : « Aider ces enfants à ’être enregistrés signifie beaucoup pour moi».

Enthousiastes à l’idée de faire enregistrer leur enfant par l’une des candidates, une centaine de parents dont la plupart de femmes, étaient présents au chef-lieu de la zone Buterere. «Ce n’est que ce matin que j’ai su que les filles venaient, j’ai changé mon programme pour être présente », déclare, d’une joie enfantine, Jeanine Nukwigize.

Ce «coup de main», Ernest Nduwimana, chef de zone l’a apprécié : «Il nous est difficile de planifier quoi que ce soit sans connaître l’effectif des habitants de notre zone».

Selon cet administratif, le non-enregistrement des naissances est l’une des causes de problèmes fonciers que connaît sa zone.

Les candidates à la couronne de Miss Burundi ont réalisé cette activité avec l’Association Jéhovah Jireh. Cette dernière a plaidé avec réussite, auprès de la mairie, pour l’abandon de l’amende exigée en cas de retard.

Le site de Butere a été la dernière escale des candidates. Elles ont sensibilisé sur le VIH Sida. Avec l’aide de l’ANSS, 100 personnes se sont fait dépistées.

Rappelons que l’élection de Miss Burundi qui était prévue pour ce 24 juillet a été reportée pour le 14 Août. «C’est pour permettre aux candidates finalistes qui passeront l’examen d’Etat de bien se préparer», a fait savoir l’équipe de Burundi Events.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. Bizako

    Il a fallu 4 sur 12 candidates pour reporter l’ élection Miss Burundaise qui était prévue ce 24/07? Je nagira barikwitegura neza iyo justement biba ce 24/07 kugira bive munzira, hanyuma babandanye gutegura examens. Canke gureporta n’italilki ya Examen d’ Etat itaramenyekana vyovyo vyavuye kuki?
    Listes des votes ikiriko abacanditates batanze imihoho canke ababaye éliminées vyovyo babivugako iki? Voter indéterminement? Dukwirikiranire ivya Miss Burundi, bareke kudusamaza.

  2. Sankara

    Eric est un farceur. Uko bakwita ukujagara canke ugu sougaba ntakindi. Twe twamuhaye akanya tukanagira ico tubivuzeko nitwe dusara

  3. John

    Eric, qu’est ce que le Rwanda vient faire dans cet article qui parle plutotd’une activite louable que ces jeunes filles sont en train de faire, et ce a la place des autorites administratives plutot inneficaces? Tu dois etre malade de voir le Rwanda partout dans tout ce qui se passe au Burundi, meme un competition des miss.

  4. Stan Siyomana

    @eric
    Franchement, qu’est-ce que votre commentaire a a faire avec l’article en haut?
    Et puis, j’ai compte AU MOINS 25 FAUTES dans ce que vous ecrivez et cela ne peut que fatiguer le lecteur d’Iwacu.
    Il y a quand meme un minimum de normes en communication: UNE PERSONNE NORMALE NE RACONTE PAS DU N’IMPORTE QUOI ET N’IMPORTE COMMENT MEME SI ELLE BENEFICIE DE L’ANONYMAT DE L’INTERNET.
    A NORMAL PERSON IS SUPPOSED TO WEIGH WHAT HE OR SHE SAYS.

  5. Michael

    @Eric
    Si tu n’as rien à dire à propos de l’article. Il vaut mieux se taire..

  6. Michael

    @ Eric
    Si tu n’a rien à propos de l”article. Il vaut mieux se taire.

  7. Theus Nahaga

    @ Eric
    que vient faire le Rwanda dans tout cela?

  8. eric

    La crise burundaise est totalement rwandese .Elle n’est meme pas burundaise.
    les opposants burundaises sont creer pour alimenter l’objectif rwandese.
    apparement les burundais se forcent d’etre opposant ou radical sans l’etre.ils ne sont meme pas efficace.
    il ya une grande chose que le rwanda veut au burundi et les resultat et propagandes negatifs au niveau africaine et internationale sont causer par la diplomatie rwandese actif contre le regime.
    En bref, meme si il ny avait pas d’opposition au burundi,le rwanda le serait ou en creera une.
    Une journee avant, l’union africain meeting d’etudier rwando-burundaise accusation ,et voila on tue une personalite comme cette dame pour alimenter la negativite du regime nkurunziza.Ce sytem est TROP professionel.Seulement CIA et israelien calcule de cette facon.
    Cela devient trop dangeruex de faire des negociations car vers la fin ,ils vont tuer soit le president ou causer un choas .C’est exactement la ou nous nous guidons

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Sauver Nyabiraba du feu

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Sauver Nyabiraba du feu

Dans le Cid, Don Diegue disait: « Œuvre de tant de jours en un jour écartée! » C’est ce que répète, c’est ce que ressent François Habonimana, le malheureux propriétaire de la maison, qui allait abriter la permanence du parti Congrès national (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 213 users online