Elections 2020

Campagne électorale : Haro sur le Cnl

06/05/2020 Arnaud Giriteka Commentaires fermés sur Campagne électorale : Haro sur le Cnl
Campagne électorale : Haro sur le Cnl
Pascal Barandagiye : «Ceci est une dernière mise en garde pour toutes les formations politiques en campagne ».

Pascal Barandangiye, Ministre de l’Intérieur et de la Formation patriotique, persiste à menacer le CNL.  Dans une conférence  de presse tenue ce mercredi 6 mai 2020, il  accuse le parti d’Agathon Rwasa de vouloir perturber l’ordre et la sécurité dans cette campagne électorale en cours. De la même façon, Pierre Nkurikiye, Porte-parole du Ministère de la Sécurité Publique, avait proféré les mêmes accusations à l’encontre de ce parti.

«Ceci est une dernière mise en garde pour toutes les formations politiques  en campagne. Elles doivent se rappeler des engagements pris lors de la signature du code de conduite en période électorale le 23 décembre 2019 à Kayanza» a martelé le Ministre. Aux militants qui auraient oublié les clauses de ce document, M. Barandagiye  leur demande de les revisiter pour mieux les appliquer.

Agathon Rwasa, candidat présidentiel du CNL, juge ces accusations partisanes et déplacées. Selon lui, ce sont plutôt ses meetings qui sont perturbés au vu et au su de l’administration et des forces de l’ordre. Des Inyankamugayo sont attaqués par des Imbonerakure  tandis que d’autres sont empêchés d’y participer. « Nous sommes au courant qu’un plan de radiation de notre parti comme cela s’est passé pour le MSD serait en cours de préparation mais il n‘aboutira pas. », a-t-il révélé. M. Rwasa approuve que quiconque enfreint la loi soit puni, mais il s’insurge contre le fait que les victimes soient prises pour des bourreaux et ces derniers pour des innocents.

S’exprimant sur le même sujet, Domitien Ndayizeye,  candidat présidentiel  de la coalition Kira Burundi, ne mâche pas ses mots. Il considère que le parti au pouvoir a une grande responsabilité dans les actes de violences perpétrés durant cette première semaine. « Aucune acte de violence ne se fait  sans qu’un  membre du Cndd-Fdd  ne soit cité. Ne comprenez-vous pas qu’ils sont à la base des provocations ?».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 569 users online