Samedi 02 juillet 2022

Politique

Bwiza : Au moins 15 blessés

17/07/2017 6

Des témoins sur place au moment de l’attaque évoquent entre 15 et 20 blessés. Bilan occasionné par une grenade larguée dans la nuit du 16 juillet, à la 2ème avenue de la zone Bwiza, en commune Mukaza de la mairie de Bujumbura. Aux environs du bar appelé «Ku banjandarume».

Ils demandent l’éclairage sur la voie publique. « Si elle était éclairée, nous aurions pu voir distinctement ces criminels».

Quant à Pierre Nkurikiye, porte-parole de police, il soutient un bilan de 7 blessés, dont un grièvement.

 

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Mpinga

     »le ridicule me tue pad ». Langa source, réjouis-toi! Ce qui te  »tue pad’ n’est pas exactement ce qui est en train de tuer les gens autour de toi!

  2. LANGA SOURCE

    Avec cette pluie des bombes au qoutidien,le pouvoir fait honte puisque incapable d’eclairer l’opinion sur l’origine de ces bombes et leurs auteurs.Le ridicule me tue pad.

  3. Kiradodora

    Pauvres burundais!!! Combattre le pouvoir de Nkurunziza en tuant des innocents à coups de grenades est un acte de la pire barbarie et qu’on ne pardonnera jamais aux auteurs qui qu’ils soient. Si vous êtiez braves vous devriez vous attaquer aux militaires, ce que vous faites c’est du terrorisme et non de la guerilla. Ne vous étonnez pas que personne ne croit plus en votre combat, maintenant on vous considère comme des criminels et ce statut ne vous sera pas enlevé et vous serez châtiés tôt ou tard.

    VOUS DEVRIEZ AVOIR HONTE DE VOUS MEMES, CESSEZ CE FAUX COMBATS CAR SANS LE PEUPLE DERRIERE VOUS VOUS BATTEZ POUR DU VENT.

    • Karabona

      Ce sont des criminels, c’est la seule certitude que l’on peut détenir avec l’information qui nous est livrée ici – mais vous n’avez strictement rien pour attribuer cet acte ignoble aux opposants de Nkurunziza – cet acte n’a aucunement été revendiqué et on ne voit pas ce que les opposants au troisième mandat ont à gagner en massacrant les habitants de Bwiza, par contre, on comprend déjà que ce genre d’événement va justifier la pire répression « sécuritaire » dans les jours à venir…

  4. Mutana

    Vous avez toujours cet esprit de vouloir remettre en cause les institutions de la république. C’est dommage.

    • Karabona

      Vous confondez institution et vuvuzela!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’indépendance du Burundi. A luta continua

Le 1er juillet 2022, le Burundi célèbre ses 60 ans d’indépendance. Des préparatifs vont bon train à Bujumbura comme dans le reste du pays pour commémorer cet événement heureux qui, malheureusement, a tendance de se réduire à un simple moment (…)

Online Users

Total 1 095 users online