Sécurité

Burundi : Le cambiste Jackson Simbananiye dit “Kirahwata” retrouvé mort

14/05/2020 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Burundi : Le cambiste Jackson Simbananiye dit “Kirahwata” retrouvé mort
Burundi : Le cambiste Jackson Simbananiye dit “Kirahwata” retrouvé mort
Le corps sans vie du cambiste Kirahwata retrouvé dans un caniveau

C’est ce jeudi 14 mai 2020 que le corps sans vie de Jackson Simbananiye  connu sous le surnom de “Kirahwata”, homme d’affaires  réputé dans les opérations de change en mairie de Bujumbura a été retrouvé sans vie dans un caniveau de l’avenue de l’Imprimerie. A Nyakabiga II.

D’après des sources rencontrées sur place, la découverte macabre  a été faite  par les passants dans la matinée de ce jeudi 14 mai 2020 vers 7 heures. Il serait mort étranglé. « Une corde était attachée à son cou. C’est une preuve que les ravisseurs s’en sont servi pour l’assassiner. Ils l’auraient ensuite jeté  là vers minuit. Le corps sans vie était  trempé suite à la pluie de la nuit dernière », raconte un habitant des environs, visiblement paniqué.

Selon les mêmes sources, des officiers de police judiciaire se sont  dépêchés pour faire le constat. Le corps  a été vite identifié comme  celui du cambiste  Kirahwata enlevé la veille. La dépouille mortelle a été transportée à la morgue de l’hôpital Roi Khaled.

Hier dans la soirée, des alertes sur son enlèvement par des personnes non encore identifiées  après  une  séance de sauna au quartier Rohero II ,avenue Bututsi, avaient  enflammé la toile . Les ravisseurs l’auraient transporté à bord d’une voiture de marque Toyota, modèle TI .

Les mobiles  et les auteurs de sa mort  ne sont pas encore connus.  La police affirme avoir été alertée par la famille du défunt. Selon le porte-parole de police, l’enquête est en cours et un suspect a été déjà appréhendé.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Une équipe de reporters d’Iwacu rentre de plusieurs jours d’investigation dans le sud du Burundi. Une affaire défraie la chronique. Des policiers, des autorités à la base, des jeunes Imbonerakure sont accusés d’extorsion de fonds et d’assassinats. Les victimes sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 262 users online