Samedi 25 mai 2024

Économie

Burundi/Fida : Don de 3 millions de dollars d’appui aux petits producteurs ruraux

29/03/2023 4
Burundi/Fida : Don de 3 millions de dollars d’appui aux petits producteurs ruraux
Le ministre burundais des Finances échangeant avec le Directeur Pays du Fida après la signature d’un accord de don de 3 millions de dollars américains

Le gouvernement burundais et le Fida ont procédé ce mardi 28 mars à la signature d’un accord de don de 3 millions de dollars américains pour contribuer à l’atténuation des effets persistants de la crise ukrainienne aux petits producteurs ruraux.

C’est le ministre burundais des Finances, du Budget et de la Planification Economique, Audace Niyonzima qui a signé cet accord au nom de son gouvernement. Le Fida était représenté par son Directeur Pays Dagmawi Habte Selassie.

Selon le Fida, ce don s’inscrit dans le cadre de son Initiative à la riposte de la crise ukrainienne pour renforcer la résilience des communautés rurales en répondant aux besoins urgents créés par cette guerre.

Ces fonds seront décaissés à travers le PIPARV-B (Projet d’intensification de la production agricole et de réduction de la vulnérabilité) pour acquisition des semences de maïs hybrides, des semences maraîchères résilientes aux changements climatiques, des champignons et des kits porcins pour 255 480 personnes de la zone d’intervention de ce projet.

Le ministre burundais des Finances, du Budget et de la Planification Economique, a fait savoir qu’il apprécie le modèle d’intensification agricole promue par le Fida à l’instar de l’intensification du maïs hybride et du haricot volubile, dont le rendement a augmenté. Audace Niyonzima demande la mise à l’échelle de ces bonnes pratiques.

« Le FIDA est aux côtés du Burundi depuis plus de 40 ans, il aide le pays à bâtir son secteur agricole et à renforcer la résilience des petits exploitants ruraux, qui sont les plus touchés par les crises (sanitaires, climatiques, conflits…). Pour réussir ce pari, le FIDA adapte sans cesse ses investissements pour répondre aux besoins de ses États membres. Compte tenu des chocs auxquels se heurte le Burundi aujourd’hui, le don financé par l’Initiative de riposte à la crise offre un soutien vital aux petits exploitants pour les aider à faire face aux difficultés immédiates », a déclaré Dagmawi Habte-Selassie, directeur pays du FIDA pour le Burundi.

A date, le FIDA a cofinancé 14 projets et programmes au Burundi pour un investissement total de 681 millions d’USD, touchant plus d’un million de ménages ruraux

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Christophe Niyonkuru

    Désole….de « décomposer l’acronyme »

  2. Christophe Niyonkuru

    Bonjour,
    Il serait utile de composer l’acronyme FIDA pour les lecteurs. Qu’est ce que la FIDA?

  3. Rukara

    Est ce vraiment un don cad non remboursable?
    Si oui quelle est la contrepartie qui se cache derrière tout ça?

  4. Jean Louis Mugabo

    « Ces fonds seront décaissés à travers le PIPARV-B (Projet d’intensification de la production agricole et de réduction de la vulnérabilité) pour acquisition des semences de maïs hybrides, des semences maraîchères résilientes aux changements climatiques, des champignons et des kits porcins pour 255 480 personnes de la zone d’intervention de ce projet. C’est bon de dire que le Burundi vient d’avoir des dons de 3 Millions de USD mais, j’ai l’impression que ceci constitue une offre des graines et champignon génétiquement modifiés et les animaux du meme type. Ma question est celle ci: La personne qui planter ce maïs hybrides, est ce que l’on lui donnera d’autre graine pour planter la saison suivante? Est ce que cet agriculteur est au courant que chaque annee il aura besoin des graines pour planter?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 2 285 users online