Mardi 18 janvier 2022

Santé

Burundi/Covid-19 : Plus de 2.400.000 doses de vaccins attendues dès fin octobre

07/10/2021 11
Burundi/Covid-19 : Plus de 2.400.000 doses de vaccins attendues dès fin octobre
Dr Thaddée Ndikumana : « La vaccination sera volontaire »

« Entre le 25 octobre et début novembre, les premières doses des vaccins contre la Covid-19 seront disponibles au Burundi. La vaccination sera volontaire ». Une déclaration du ministre de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, Dr Thaddée Ndikumana, faite ce jeudi 7 octobre. C’était après une réunion de validation du Plan national actualisé de riposte contre la Covid-19.

D’après Thaddée Ndikumana, la Banque mondiale a financé ce projet avec une enveloppe correspondant à 2.400.000 doses de vaccins anti Covid-19. Ils seront livrés en partie. « La Chine a promis 500 mille doses, la France, la Belgique et la Serbie ont également fait des promesses », a-t-il fait savoir.

« L’Unicef est un partenaire expérimenté dans le déploiement massif des vaccins au Burundi, pareil pour le Coronavirus », a-t-il précisé. Pour le moment, le gouvernement est en train d’identifier les sites de vaccination et compte organiser des formations aux prestataires des soins qui vont y prendre part.

Le ministre de la Santé publique, Dr Thaddée Ndikumana n’a pas précisé quel type de vaccin sera administré au Burundi mais tient à tranquilliser la population : « Le gouvernement a pris le recul de 2 ans pour avoir un vaccin qui fait moins d’effets indésirables à la santé ».

Forum des lecteurs d'Iwacu

11 réactions
  1. Alexis

    Je crois que ce qui est toujours important est de protéger la population.

    On peut se demander pourquoi maintenant on change de langage ou plutôt de tir alors que Dieu était sensé être la seule et unique protection ??

    Les autorités ont commis une grande erreur ( qui peut même être considérée criminelle ) de ne pas faire vacciner la population qui en avait besoin et les familles en payeront cher .

    Espérons qu’il y aura des vies sauvées grâce à ce volt face

    • Yan

      « Dieu est l’unique protection »

      Tu veux nous dire que ceux qui succombent sont blâmés par Dieu?
      Il te l’a susurré à l’oreille, peut-être ?

  2. Gabriel

    Cette nouvelle montre qu’il y a pas mal de choses qui continuent à se passer en sourdine.
    Elle soulève d’emblée quelques questions :

    1. De quel type de vaccin s’agit-il :
    – du type classique à agent pathogène atténué ?
    – du type ARN messager ?
    – ou on a les deux et chacun aura le choix du type de vaccin qu’il souhaite se faire injecter ?
    Sinon, comment s’est fait ce choix ?

    2. Ce vaccin est-il homologué pour le voyage en Europe, aux EU, etc. ?

    3. Qui a décidé de cette quantité énorme de vaccins compte tenu de la population burundaise ?

    4. Quelle est la durée de péremption du stock attendu, qu’il faudra écouler avant son expiration ?

    5. Ne serait-il pas temps de délivrer de certificats de rétablissement du Covid-19, comme preuve que l’on a une immunité acquise ?

    • Jambo

      Quantité énorme eu égard à la population burundaise.
      Nous sommes presque 12 millions ( 2 400 000 doses)

      • YAN

        Mais seulement 2 millions de vieux comme moi. (J’invente).
        Si les concernés sont servis ça sera déjà un grand pas de franchi.

  3. Kimeneke

    Nta vaccin dukeneye duhe amahoro numuceri

  4. Ndambi

    Pauvre Burundi.
    Pourquoi doit il ajouter « Volontaire »?
    Tous les autres vaccins ne sont pas volontaires?
    Nivyo biramaze.
    Tuzosidukana niyonka.
    Like all other countries.
    Turizeye que nos autorités donneront l’exemple pour se faire vacciner en public et en premier lieu comme les autres autorités comme la Chine, Russie, Tanzanie, Rwanda, Kenya, France, Italie😭😭😭

  5. Bellum

    « Le gouvernement a pris le recul de 2 ans pour avoir un vaccin qui fait moins d’effets indésirables à la santé », Dr Thaddée Ndikumana.
    Notre estimable et estimé journal Iwacu devrait créer un palmarès de l’humour politique burundais. Et la sortie du ministre de la Santé serait bien placée parmi les meilleures saillies. Au palmarès devrait figurer aussi 1) Le coronavirus s’est arrêté à la frontière par la grâce de Dieu proclamait en son temps le Guide suprême éternel. 2) Nous n’accepterons jamais la vaccination affirmait le ministre de la santé.

  6. Kagagazo

    😄😄😃 maintenant les aurorités ont compris que le est vaccin incontournable

    • gervais NDUWIMANA

      Vaut mieux plutard que jamais. Le EACPass, y est pour grand chose mais aussi les conditionnalités de la BM.

    • YAN

      Il ne faut pas te moquer des covidosceptiques car c’est l’avenir qui nous dira qui a eu raison et qui a eu tort. En moins que tu sois actionnaire chez Pfizer.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Burundi-Rwanda : vers le réchauffement diplomatique

La rencontre entre le chef d’Etat rwandais avec une délégation burundaise, porteuse d’un message de son homologue ce 10 janvier, est qualifiée de décisive dans la normalisation des relations entre les deux pays. « Le but de la visite était (…)

Online Users

Total 3 809 users online