Jeudi 15 avril 2021

Société

Burundi/Covid-19 : «L’aéroport international Melchior Ndadaye peut réouvrir à tout moment »

31/10/2020 Commentaires fermés sur Burundi/Covid-19 : «L’aéroport international Melchior Ndadaye peut réouvrir à tout moment »
Burundi/Covid-19 : «L’aéroport international Melchior Ndadaye peut réouvrir à tout moment »
« Les équipements sont suffisants et rien ne peut empêcher sa réouverture »

Le Comité chargé de lutter contre la propagation et la contamination de la Covid-19 au Burundi a effectué dans l’après-midi de ce vendredi 30 octobre une visite à l’aéroport international Melchior Ndadaye afin de se rendre compte des préparatifs pour sa réouverture.

Selon le président de ce comité, Gervais Ndirakobuca, en même temps ministre de l’intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, « un rapport sera envoyé au président de la République pour qu’une décision sur sa réouverture soit prise».

Cet aéroport a fait peau neuve, il a été littéralement relooké, des nouveaux espaces ont été aménagés mais c’est essentiellement pour s’ajuster afin de répondre aux mesures de prévention de la Covid-19 et des normes reconnues par l’aviation internationale.

De l’entrée des voyageurs à l’embarquement, tout a été fait pour la protection du voyageur et de personnel de l’aéroport. Et tout est presque flambant neuf.

Et le directeur général de l’Autorité de l’aviation civile du Burundi, Emmanuel Habimana a tenu à expliquer le fonctionnement des nouveaux équipements et des nouveaux dispositifs de protection.

Le ministre Ndirakobuca a fait savoir que les travaux avancent à grands pas et que « l’aéroport peut réouvrir à tout moment ». Selon lui, l’essentiel des équipements est là, le matériel qui manque sera acheminé petit à petit.

« Mais les équipements sont assez suffisants et rien n’empêche que la réouverture de l’aéroport Melchior Ndadaye puisse intervenir à tout moment », a révélé le ministre de l’Intérieur Gervais Ndirakobuca.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 933 users online