Lundi 12 avril 2021

Santé

Burundi/Coronavirus : le gouvernement appelle à la vigilance

03/03/2020 Rénovat Ndabashinze Commentaires fermés sur Burundi/Coronavirus : le gouvernement appelle à la vigilance
Burundi/Coronavirus : le gouvernement appelle à la vigilance
Dr Jean-Bosco Girukwishaka : « Aucun cas de cette épidémie n’a jusqu’ici été détecté au Burundi »

« Nous demandons à la population de rester sereine et de suivre les mesures annoncées par le ministère de la Santé publique afin de réduire les risques de contagion de de cette épidémie. » Une interpellation du porte-parole de ce ministère, Dr Jean-Bosco Girukwishaka.

Dans un entretien accordé à Iwacu, ce lundi 2 mars, il demande à la population de rester vigilante et d’alerter les services sanitaires en cas de signes liés au coronavirus.

Comme symptômes de cette maladie, il cite ici la fièvre, les maux de tête, la toux, des difficultés respiratoires, la montée de la température, etc. Pour prévenir, il précise qu’une unité de médecins et un équipement approprié est à l’œuvre à l’Aéroport International Melchior Ndadaye. « Tout nouveau-venu subit un test et une surveillance à domicile est aussi exécuté. L’attention étant mise sur ceux qui viennent de la Chine ou d’autres pays déjà affectés ».

Le porte-parole du ministère de la Santé publique précise que la période d’incubation se situe entre le 14ème et le 21ème jour. Il recommande à tous les étudiants ou toute personne en provenance de la Chine de rester à la maison et de se déclarer à l’administration.

Pour rappel, Li Changlin, l’ambassadeur de la Chine au Burundi, a récemment demandé aux importateurs burundais et plus particulièrement aux étudiants en vacances de suspendre leur déplacement vers la Chine. « Il faut que  les étudiants en provenance de la Chine limitent leurs sorties, visites et rassemblements », a-t-il recommandé.

C’est au moment où ce dimanche 1er mars, une fausse alerte sur les réseaux sociaux faisant état d’un premier cas de coronavirus au Burundi a créé le buzz. Le Dr Girukwishaka tient à rassurer : « Aucun cas de cette épidémie n’a jusqu’ici été détecté au Burundi ».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 433 users online