Jeudi 26 mai 2022

Économie

Bilan semestriel du ministère des Finances : des forces et des faiblesses

26/01/2022 2
Bilan semestriel du ministère des Finances : des forces et des faiblesses
Domitien Ndihokubwayo : « Les salaires pour les fonctionnaires de l’Etat aient été toujours donnés dans les délais »

Sur une prévision de recettes intérieures de 588,84 milliards BIF, pour le 1er trimestre 2021-2022, le ministre burundais des Finances, Domitien Ndihokubwayo indique que l’OBR a recouvré 642,34 milliards BIF. Soit un taux de réalisation de 109%.

C’était lors de la présentation du bilan de son ministère ce lundi 24 janvier. Entre autres réalisations, Domitien Ndihokubwayo, ministre des Finances, du Budget et de la Planification économique a signalé que la lutte contre la fraude douanière et fiscale et la campagne de recouvrement des montants établis non contestés ont permis de recouvrer un montant de 1.315.761.195 BIF.

« Et sur un total de 480 marchés prévus d’être contrôlés au cours de l’exercice 2021-2022, 199 marchés ont été examinés ».
En ce qui est de la mobilisation des financements extérieurs, il a évoqué par exemple les signatures d’accords avec l’UE pour une enveloppe de 17.670.000 Euros et avec la Banque Mondiale pour un montant de 80 millions de dollars américains.
Concernant l’exécution des dépenses du budget de l’Etat, il a indiqué qu’au cours de l’exercice budgétaire 2020-2021, sur une prévision annuelle des dépenses de 1.266.298.034.351 BIF, un montant hors dons et prêts de 493.116.304.172 BIF a été déjà exécuté. Ce qui fait un taux d’exécution de 38,9%.

D’après lui, ce bas taux s’explique par le faible niveau d’exécution des investissements publics durant cette période.
Pour les salaires et traitements, le taux d’exécution est de 48,6% selon le ministre Ndihokubwayo : « Sur un crédit prévu d’un montant de 499.552.097.865 BIF, un montant de 242.704.167.610BIF a été exécuté. » Il a assuré que les salaires pour les fonctionnaires de l’Etat ont été toujours donnés dans les délais.

Le ministre Ndihokubwayo a reconnu que le taux d’exécution des investissements sur les ressources naturelles est faible. Il est de 12,1%. Et cela s’explique, selon lui, par le fait que les procédures de passation des marchés pour les différentes acquisitions sont encore en cours pour certains ministères au cours du 1er semestre. D’après son bilan, sur un montant de 293.226.594.722 BIF de crédit prévu, seulement 33.334.349.381 BIF a été exécuté.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Pablo

    Les salaires des fonctionnaires de l’Etat sont là d’accord: les gros salaires pour les uns et les maigres salaires pour les autres !!!! Et les travaux publics ? ? Equipements salaires? Équipements de santé??
    Amahera araboneka agaakoreshwa nabi

  2. Balame

    Prévision de controler 499 marchés.
    Execution: Seulement 199 sont controlés.
    Monsieur le ministre, vous nous devez des explications.
    Mauvaise estimation de vois capacités ou fainéantise de vos ouailles.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Affaire Ruyumpu : Instruction dans un sens

On croyait avoir tourné la page. Du moins, les politiques de haine et d’intolérance politique s’observaient pendant la période pré et post-électorale. Ce n’est pas le cas sur la colline Ruyumpu, en commune de Kiremba de la province de Ngozi. (…)

Online Users

Total 2 037 users online