Vendredi 15 octobre 2021

Sports

Asaba 2018 : Malgré les désagréments, le Burundi n’a pas démérité

08/08/2018 Commentaires fermés sur Asaba 2018 : Malgré les désagréments, le Burundi n’a pas démérité
Asaba 2018 : Malgré les désagréments, le Burundi n’a pas démérité
Francine Niyonsaba : «Il y a eu apparemment manque de volonté».

Le Burundi occupe la 14ème place au niveau africain à la suite des résultats des 21èmes championnats d’Afrique d’athlétisme tenues à Asaba au Nigéria.

Francine Niyonsaba et les quatre autres athlètes, qui avaient représenté le Burundi, sont retournés ce mardi 7 août. Elle regrette que des autorités ne leur aient pas soutenu : «Nous sommes partis sans frais de mission».

Pourtant, le ministère de la Jeunesse et Sports était au courant de cette compétition depuis le début de l’année : «La Fédération lui remet le calendrier de toutes les compétitions. Il y a eu apparemment manque de volonté».

Cette spécialiste de 800 m se dit reconnaissante envers la Fédération d’athlétisme. Elle a fait feu de tout bois pour leur participation à ces 21èmes championnats d’Afrique. Francine Niyonsaba est rentrée avec une médaille d’argent. Elle a été 2ème derrière la Sud-africaine Caster Semenya.

D’après Dieudonné Kwizera, président de la Fédération burundaise d’athlétisme, cette prestation ne serait pas possible si les 5 athlètes n’avaient pas fait preuve d’abnégation. Les désagréments auxquels ils ont fait face avant leur départ devraient servir de leçon pour la préparation des autres championnats.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 1 134 users online