Samedi 16 octobre 2021

Santé

Arthrose : une maladie réelle et coûteuse au Burundi

18/09/2021 Commentaires fermés sur Arthrose : une maladie réelle et coûteuse au Burundi
Arthrose : une maladie réelle et coûteuse au Burundi
Dr Alexis Sinzakaraye : « Beaucoup de personnes atteintes d’arthrose deviennent des handicapées faute de moyens pour se faire soigner ».

Ce vendredi, 17 septembre, le monde entier a célébré journée dédiée à l’arthrose. Pour le Dr Alexis Sinzakaraye, rhumatologue cette maladie est une triste réalité au Burundi, ce médecin déplore la cherté de sa prise en charge.

Les séquelles de maladies rhumatismales, le surpoids et l’âge avancé, sont les causes principales de l’arthrose, indique le docteur en rhumatologie, Alexis Sinzakaraye. Il confie que l’arthrose existe et elle est fréquente au Burundi. « Elle est la première cause d’handicap physique chez l’adulte ».

Selon lui, les médicaments anti-arthrosiques sont très chers et ne sont pas couverts par aucune mutualité de santé tant publique que privée. « Beaucoup de personnes atteintes d’arthrose deviennent des handicapées faute de moyens pour se faire soigner ».

Pour cela, le Dr Alexis Sinzakaraye appelle la population burundaise à se faire soigner le plus tôt possible et d’éviter de s’exposer aux facteurs à risques. « Aux mutuelles privées et publiques, je les demanderai d’inclure les anti-arthrosiques dans la liste des médicaments remboursables ».

Comme prévention, le docteur en rhumatologie conseille aux gens de respecter les mesures hygiéno-diététiques et de bien traiter les maladies qui touchent les articulations, telles que la goutte, les infections articulaires et les rhumatismes articulaires.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 864 users online