Lundi 22 juillet 2024

Économie

Appui de la Suisse dans la politique nationale de décentralisation

01/03/2015 3

6 millions de francs suisse, soit à peu près 10 milliards de Fbu, est la somme allouée au gouvernement burundais par la confédération suisse. Ce montant est l’objet d’un accord signé, ce jeudi 26 février, entre le gouvernement burundais via le ministère des Relations extérieures et la Confédération suisse.

Le secrétaire d’Etat de la Confédération suisse et le ministre burundais des Relations extérieures signant ledit accord ©Iwacu
Le secrétaire d’Etat de la Confédération suisse et le ministre burundais des Relations extérieures signant ledit accord ©Iwacu

Cette somme vient appuyer la 4ème phase du Programme d’Appui à la Décentralisation (PAD) initié, depuis 2007, par la Suisse dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de décentralisation.

« Ce montant contribuera à promouvoir l’économie rurale ainsi que la fourniture des services de qualité offerts à la population », précise Laurent Kavakure, ministre burundais des Relations extérieures. Et de souligner que la présente phase s’étend sur 3 ans (mars 2015-février 2018).

Le secrétaire d’Etat de la Confédération suisse, Yves Rossier, évoque un aspect « important » dudit programme : « le soucis de répondre aux besoins de la population ».

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Aubin

    Ayo nayo bazoyahekenya.

  2. IRAKOZE

    Merci a la suisse

  3. Vuvuzela

    La population, c’est nous Monsieur le secretaire d’etat. Les autres, tuzobaturira imibe; vous comprenez?
    Zane gusa.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 484 users online