Mercredi 30 novembre 2022

Rédaction

Antoine Kaburahe

01/05/2012 Commentaires fermés sur Antoine Kaburahe

Antoine KaburaheBiographie
J’ai 54 ans. Je suis entré en journalisme en 1992 . J’ai toujours eu envie d’écrire. Peut-être inconsciemment faire le métier de mon papa, Damien Kaburahe,  que je n’ai pas connu. Mon papa, Rédacteur en chef du premier journal burundais,Ndongozi,  est mort dans un accident de voiture quand j’avais 5 ans …
Après le lycée, faute d’école de journalisme, j’ai étudié la littérature française à l’Université du Burundi. Recruté par la radio nationale à la veille des premières élections en 93, je vais vivre en direct les premières élections démocratiques mais aussi, malheureusement, la tragédie d’octobre 1993 : l’assassinat du président élu et les massacres qui ont suivi. Des années dures sur le plan professionnel et humain. Mais je me sentais à l’étroit à la radio nationale. Je rêvais de liberté, de presse indépendante. Lire la suite

Articles sur IWACU

E-mail : [email protected]

A suivre aussi sur Le blog d’Antoine Kaburahe

Retour à la présentation de la direction

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 852 users online