Lundi 30 janvier 2023

Rédaction

Martine Nzeyimana

01/02/2017 Commentaires fermés sur Martine Nzeyimana

nzeyimana-martineBiographie
Je m’appelle Martine Nzeyimana, 25 ans, je suis journaliste et bloggueuse. J’ai fait la communication sociale à l’université du Lac Tanganyika. La littérature et l’écriture m’ont toujours intéressée et font partis de mon quotidien. C’est probablement l’une des raisons qui font que je sois au Groupe de Presse Iwacu.

J’ai intégré ce dernier en octobre 2015. Les temps n’étaient pas des plus propices pour les média ou ceux qui exercent le journalisme, mais j’ai cédé à la tentation. Depuis lors, j’alimente la rubrique culture quoique je pioche aussi des articles dans la rubrique société.
Pourquoi la culture ? Me demanderiez-vous.

Parce qu’elle me correspond le mieux et j’y suis à mon aise. J’aime la culture sous ses différentes formes. D’ailleurs, je passe la grande partie de mon temps libre à visionner des films et à faire de la lecture en ligne. Discuter avec un artiste de sa toile, de son nouveau tube, de sa sculpture,… m’émerveille.

Du reste, ce métier m’intéresse de par de multiples connexions, d’opportunités, de rencontres aussi enrichissantes qu’intéressantes qu’il offre. Il est de loin l’un des métiers qui cassent la routine et où l’on apprend incessamment.

Articles sur IWACU

E-mail : [email protected]

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 1 166 users online