Société

ANSS : les groupes plus vulnérables au VIH sont marginalisés

30/07/2016 Martine Nzeyimana 0
Pour Leonard Nkeshimana : «Marginaliser les groupes vulnérables ne fait qu’augmenter le risque de contamination»
Pour Leonard Nkeshimana : «Marginaliser les groupes vulnérables ne fait qu’augmenter le risque de contamination»

En 2013, le taux de séroprévalence pour les travailleurs du sexe était de 22,5% et de 6% pour les homosexuels. Pour Leonard Nkeshimana, le chargé de mission dans le projet droit humain au sein de l’ANSS (Association Nationale de Soutien aux Séropositifs et Malades du Sida), ces chiffres sont alarmants.

Ces statistiques ont été avancés ce jeudi, 28 juillet, lors d’un atelier de sensibilisation à l’égard des journalistes sur les liens unissant la protection des droits humains des groupes les plus vulnérables et la lutte contre le Sida.

Outre les travailleurs du sexe et les homosexuels, ont aussi été identifiées comme personnes vulnérables, les usagers de drogue et les transgenres.

Ces catégories constituent selon M. Nkeshimana, les principaux foyers de contaminations. Toutefois, il a souligné qu’en Afrique Sub Saharienne et Caraïbes ces groupes sont souvent marginalisés. «Les politiques, les mentalités, et les traditions stigmatisent, répriment ces catégories, ce qui les poussent à la clandestinité, augmentant par là un grand risque de contamination ».

Pour ce chargé du projet droit humain à l’ANSS, le but de cet atelier n’était pas d’encourager ces différentes pratiques. «Avant d’être transgenre, ces personnes sont d’abord humaines. Notre mission est de leurs permettre d’accéder en toute quiétude aux soins et à l’information».

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

En aval et en amont

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur En aval et en amont

« Trois familles menacent de regagner l’exil. » C’est le titre d’un article du correspondant d’Iwacu à Rumonge. La Cour spéciale des terres et autres biens vient de donner gain de cause à un résident au cours d’un procès foncier (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 255 users online