Vendredi 07 octobre 2022

Économie

Agriculture associée et agro-écoligie: la clé de la réussite

25/03/2022 2
Agriculture associée et agro-écoligie: la clé de la réussite
Amani Saidi Ndacarondera dans son champ

Après la mise en place de l’agro-écologiques dans les ménages, la production agricole a considérablement augmenté. L’insécurité alimentaire qui était devenu presque chronique a disparu selon les producteurs

Dans les communes du Nord du Burundi où Food for the Hungry/BURUNDI intervient, l’insécurité alimentaire a reculée. La technique de l’agro-écologie qui protège l’environnement a donné ses fruits. Partout, l’agro- écologie n’est pas qu’une histoire de famille, c’est un travail de tous les instants qui demande une approche qualitative et passionnée. L’environnement et le changement climatique mérite qu’on y prête une attention toute particulière, et ce qui en fait la qualité dans la chaîne de production.

« Du fait de la diversification des productions, l’agro-écologie permet une amélioration de la qualité nutritionnelle et de l’alimentation. Elle offre l’avantage d’une baisse des coûts de production (intrants externes), génère de l’emploi et augmente le revenu », nous a expliqué David Nsabimana propriétaire 3000 caféiers. D’après lui, la production agricole a nettement augmentée.

Pour cet agriculteur model, les effets positifs de ce projet se sont fait sentir dans les ménages, le rendement a été bon depuis que FH Burundi opère dans ces communes via le projet agro écologie. A titre d’exemple, il indique que le rendement du maïs s’est multiplié par trois, celui du haricot et le soja s’est doublé par endroit. Les conditions de vie des agriculteurs qui appliquent cette technique agricole s’est considérablement améliorée. Odette Ndayishimiye de Kabarore est catégorique.

« Actuellement, les bénéficiaires de ce projet mangent au minimum 2 fois par jour .Ceux qui des grands champs fassent des stocks et vendent sur le marché le surplus ! » Elle fait savoir que grâce aux techniques agro écologiques apprises, elle a augmenté le rendement. Sur son lopin de terre, le rendement de maïs est passé de 100kg à 250 kg. Mêmement pour les haricots, elle a vu sa récolte multipliée presque par trois fois.

Fini l’agriculture de subsistance

Chez beaucoup, non seulement les sols étaient infertiles par manque d’engrais et mauvaises techniques agricoles, les récoltes étaient souvent menacées par des insectes ravageurs .Cela contribuait à la mauvaise récolte et partant les famines dans son corolaire de malheurs. Une fois l’agro-écologie mis en pratique, la situation a changée. Selon plusieurs agriculteurs, grâce à cette approche systémique, les résultats techniques et économiques peuvent être maintenus tout en améliorant les performances environnementales.

« Les courbes de niveau et les haies antiérosives réduisent l’érosion et le champ ne perd pas ses éléments nutritifs », indique Fabien Ntahorutari de Ninga. Pour Amani Saidi Ndacarondera de Mwumba vante cette technique qui d’après lui est l’une des meilleures. Dans son plantation de café, il a opté pour le café d’ombre et pour les champs de maïs, haricot et autres, il utilise le desmodium dans le push and pull(le pousser-piéger)

« C’est une technique qui consiste à pousser des plantes dotées de la capacité biologique ou chimique de repousser, attirer à faire décamper les insectes d’un champ ». Selon ses propos, c’est d’éviter l’utilisation d’insecticides pour lutter contre les insectes nuisibles comme les insectes perce-tiges ou foreurs !
« Nous ne produisons plus comme nos grand-père, maintenant, l’agriculteur peut produire pour le marché grâce aux surplus !, ajoute-t-il.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Stan Siyomana

    1. Vous écrivez:« Chez beaucoup, non seulement les sols étaient infertiles par manque d’engrais… »
    2. Mon commentaire
    « Russia exports approximately 12.6% of the world’s fertilizers…
    Sanctions and retaliation led Russia to “temporarily” stop exporting fertilizers, just as the 2022 crop year begins in the Northern Hemisphere…
    The suspension will push prices higher and availabilities lower for all worldwide grain and oilseed production.
    High Prices And Shortages Could Cause Famine, Revolution… »
    https://za.investing.com/analysis/as-wheat-prices-rally-we-may-see-food-shortages-and-even-civil-unrest-200506729

  2. arsène

    @rédaction:
    Modifier le titre de l’article. Cette pratique agricole n’est pas la clé de la pauvreté, elle peut dans certaines circonstance être un frein ou une réponse à la pauvreté. Une clé est ce qui permet à accéder à quelque chose, à résoudre un problème, … une solution en somme.

    Merci de supprimer ce commentaire après lecture.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 834 users online