Samedi 04 février 2023

Archives

4 cadavres découverts dans les quartiers nord de Bujumbura

08/09/2015 1
Le premier cadavre découvert dans la rivière Nyabagere
Le premier cadavre découvert dans la rivière Nyabagere

C’est à Cibitoke et à Kamenge que ces corps sans vie ont été retrouvés. Plusieurs témoins rencontrés le confirment mais le porte-parole adjoint de la police, Pierre Nkurikiye ne parle que de 2 cadavres découverts à Cibitoke.

Selon des sources sur place, le premier cadavre a été découvert dans la rivière Nyabagere séparant les quartiers Cibitoke et Ngagara, il s’agirait d’un ancien militaire. «Il était ces derniers jours chauffeur de bus assurant le transport entre Bujumbura et l’intérieur du pays.»

Des témoins rencontrés à Cibitoke affirment que des gens habitant tout près de cette rivière ont vu des policiers en patrouille dans les environs vers 20 heures. «C’est inhabituel, les gens ont eu peur, ils se sont précipités dans leurs maisons. Même les boutiquiers ont dû fermer leurs échoppes. Il n’y a pas eu de coup de feu.»

Le 2ème cadavre a été retrouvé à la 6ème avenue à Cibitoke. Personne n’a pu l’identifier. D’après des sources dignes de foi, 2 autres cadavres ont été découverts derrière la clôture du Centre Jeune Kamenge. Selon ces mêmes sources, l’un d’eux est un ancien chauffeur du parti Cndd-Fdd.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. burundu

    1.D’après des sources dignes de foi, 2 uongo.2Selon ces mêmes sources, l’un d’eux est un ancien chauffeur du parti Cndd-Fdd.uongo pia
    muze mutubwira ivyo mwatohoje neza,nayo kuvuga les cadavres mutabonye nibihuha mubindi.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Allo ? Econet Wireless ? Ne raccrochez pas

« La téléphonie mobile, facteur de développement. » Au moins dans deux ateliers, les professionnels des compagnies de téléphonie mobile démontraient noir sur blanc le lien entre sa pénétration et la croissance économique. Entre autres avantages : investissements directs, rentrées fiscales, inclusion financière, (…)

Online Users

Total 2 500 users online