Mardi 21 septembre 2021

Santé

37 personnes d’origine burundaise empêchées de quitter le Burundi

05/04/2020 Commentaires fermés sur 37 personnes d’origine burundaise empêchées de quitter le Burundi
37 personnes d’origine burundaise empêchées de quitter le Burundi

En pleine crise Covid-19, la Belgique a envoyé samedi 4 avril un avion spécial pour rapatrier une partie de ses ressortissants et des Européens présents au Burundi.

Selon une source fiable, l’opération de rapatriement concernait une centaine de personnes au départ et la Belgique avait obtenu une autorisation pour ce vol samedi 4 avril.

A la dernière minute avant l’embarquement, à la surprise générale, les autorités burundaises vont décider de retenir certaines personnes. 37 personnes très exactement, et « non 60 Belgo Burundais » comme c’est dit dans plusieurs médias, sont empêchées de quitter le Burundi.

Ce sont des Belges, des Canadiens, Suisses et autres qui ont en commun une origine burundaise, mais pas forcément la double nationalité. D’après toujours notre source, cette interdiction n’a aucune raison  « valable ou légale. »

En Belgique, aucune réaction officielle pour le moment, mais l’interdiction a choqué et Bruxelles suit de très près la situation. « Cet incident fera l’objet de discussions au plus haut niveau au ministère des Affaires étrangères dès lundi », a dit à Iwacu une source fiable.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 328 users online